VieDeMaman

Mon premier échec professionnel.

28 janvier 2015

Il y a quelques jours, je vous demandais de croiser les doigts pour moi.

Capture d’écran 2015-01-27 à 22.37.09

Je révisais, je le préparais. Mon premier entretien d’embauche pour un poste en entière concordance avec mes études. Un poste pour lequel les débutants étaient acceptés, un poste à temps complet et en CDI. Ce poste que j’avais trouvé grâce au cadre responsable de mon secteur dans lequel je travaille actuellement.

Il y a quelques jours, je passais cet entretien d’embauche, cet entretien si important pour moi, cet entretien pour lequel je stressais beaucoup. Cet entretien pour lequel j’étais fière de me présenter. 130 dossiers de candidature. 15 personnes sélectionnées pour un entretien. Dont moi. Je me suis retrouvée devant un jury composé de 3 personnes, un homme et deux femmes. Un entretien au plus basique. Pas de réelles questions pièges.

Mais une dernière phrase glaçante, vexante : « Vous êtes trop qualifiées pour ce poste »

Puis quelques précisions complémentaires qui permettent de se rassurer un petit peu : « mais nous jugerons chaque candidat sur un pied d’égalité ».

Sortie de l’entretien, je me suis sentie libérée, je n’avais plus aucun stress. Je parlais de cet entretien de façon assez détachée. Au fond, je savais que quelque chose clochait …

Mais pourtant, j’ai espéré. Car ce poste remplissait tous les critères que je souhaite. Un poste dans mon domaine – même si il est sous-qualifié -, dans lequel je n’ai pas pour mission de diriger une équipe, au sein de l’organisme le plus réputé de mon domaine. Et surtout, un CDI. La clé de mon avenir, la clé de nos projets, la clé de notre avancée.

Une semaine après, je reçois la réponse. Un mail qui m’explique que, malgré que mon « profil correspond aux principales compétences professionnelles requises pour ce poste », ma candidature n’était pas retenue. Pour une histoire d’expériences. 

Certes, la fiche de poste mentionnait qu’aucune expérience n’était requise pour l’occuper. Que la personne sélectionnée serait formée. Cependant, un autre candidat avait de l’expérience. Ce qui a anéantie mes chances de réussite.

J’ai demandé des précisions, le responsable du service m’a confirmé que j’avais un profil très intéressant pour eux. Mais qu’une personne avait un meilleur CV, simplement. Il m’a même suggéré de repostuler dès qu’une vacance de poste se présente … En m’indiquant le nom des postes qui seraient plus intéressant pour moi d’occuper aux vues de mes qualifications ! Cependant, les chances qu’une autre vacance de poste ne se présente sont minimes …

Cet email que je redoutais. Mais, qu’au fond de moi, je voyais venir. Cette déception, cette frustration. Cet énervement contre moi-même. J’ai été déçue, très déçue. Puis finalement, c’est passé très rapidement. Car je me suis dites que ce poste n’était pas fait pour moi. Car je me suis dite qu’il s’agissait vraiment d’un poste sous-qualifié pour mon profil. Et puis j’ai des superbes copines qui m’ont soutenu, qui m’ont rassuré, qui ont été adorables, comme d’habitude.

Mon premier échec professionnel. Ma première claque. Car oui, au fond, je suis toujours déçue. J’ai eu le contre-coup, aujourd’hui. J’ai eu la boule au ventre. Les larmes aux yeux. Rester souriante pour ne pas que ça se remarque au travail. Et au fond, espérer, qu’ils se soient trompés, que la personne retenue refuse le poste.

Je suis déçue. Parce qu’il s’agissait d’un CDI. Parce qu’il nous permettait de réaliser tous nos projets sans se soucier de demain. Parce qu’il repousse encore notre projet de second enfant. Parce que je me voyais déjà enceinte dans quelques mois … Ce que l’on envisage pas du tout sans une situation professionnelle stable pour moi.

Cette situation stable que je vois s’envoler, partir, que je n’arrive pas à attraper lorsqu’elle passe au dessus de ma tête. Parce que nos rêves s’envolent encore un peu plus loin, et que nous n’arrivons pas à les attraper. A cause de moi. A cause de ma situation.

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply Chouchou Cendré 28 janvier 2015 at 19 h 28 min

    Oh c’est tout triste cet article… Je partage ta peine et j’espère que tu trouveras bientôt une situation stable… Courage, c’est peut-être tout simplement le destin !

    • Reply Elodie 28 janvier 2015 at 19 h 48 min

      Merci Chouchou … J’espère également. Ca me fait mal au coeur, de devoir tout reporté …

  • Reply MamaFunky 28 janvier 2015 at 19 h 39 min

    Rooooo je te comprends….. Je suis triste pour toi. Je sais ce que c’est et c’est rageant !!!
    Courage, ne désespère pas !!!! Juste pour info tu cherches ds quelles branche ?

    • Reply Elodie 28 janvier 2015 at 19 h 50 min

      Merci MamaFunky … C’est pas facile d’encaisser, mon premier échec … J’aurais pas du y croire autant. D’autant plus que c’était vraiment ma première « vraie » opportunité. J’ai fait des études de droit, j’ai un Master II en droit de la santé. Ca peut couvrir beaucoup de choses, mais c’est dur de trouver .. Actuellement je suis en CDD à la CPAM … Si tu entends quoi que ce soit (vers Bordeaux !) je prends ;)

  • Reply maman est occupée 28 janvier 2015 at 22 h 37 min

    Dans ces cas-là, je me dis : « Ce n’était pas pour être » et puis je passe à autre chose. Il y a probablement un poste vachement mieux qui t’es destiné :-) #positiveattitudetoujours

    • Reply Elodie 29 janvier 2015 at 7 h 17 min

      Roooh merci maman est occupée !! Oui c’est ce qu’il faut que je me dises. Je me laisse quelques jours pour digérer !! ;). Et oui, j’ai souvent du mal à positiver, alors que la vie est plus belle quand on a les idées positives!

  • Reply Johanna 28 janvier 2015 at 23 h 15 min

    Déception>… mais ça viendra!
    J’en suis là aussi, réponse négative… Je te mets le lien si le coeur t’en dit!
    https://aupresqueparfaitdusubjectif.wordpress.com/2015/01/28/le-grand-saut-rate-mais-quand-meme/

    • Reply Elodie 30 janvier 2015 at 18 h 57 min

      Merci pour ton commentaire Johanna .. J’espère que ça se fera, plus ou moins rapidement. J’avoue que je me sent paumée, et je me pose beaucoup de questions sur mon avenir … Alors nos projets … Ils sont mis de côté, malheureusement.

      J’ai lu ton article. Pas facile aussi, surtout dans votre situation, prêts à tout lâcher pour une nouvelle aventure … Quel courage !! Félicitations rien que pour ça !!

  • Reply Pauline 28 janvier 2015 at 23 h 22 min

    Ne t’inquiète pas si ils ne t’ont pas pris c’est que le poste n’en valait pas le coup pour toi
    Ne force pas les choses ca viendra je te suis depuis peu mai tu m’as l’air detre une battant et au moins tu sais ce que tu veux dans la vie !
    Tu regardes les annonces en interne a la CPAM aussi ?
    Le top serait detre en CDI la bas pour avoir quelques avantages supplémentaires et profiter pleinement de ton capitaine et le futur bb
    Bon courage a toi mais je ne me fais pas de soucis pour toi
    Continue comme ca !

    • Reply Elodie 29 janvier 2015 at 7 h 16 min

      Vraiment, merci Pauline.. C’est dur de se relever mais c’est une question de jours, le temps de digérer ! Je regarde en interne à la CPAM mais y’a pas grand chose en ce moment … Pour y entrer en CDI dans mon département c’est un concours … ! J’espère qu’il y en aura un le temps que j’y suis encore … On verra bien ! Merci vraiment !

  • Reply unbebebio 29 janvier 2015 at 17 h 30 min

    C’est frustrant je te comprends, mais courage, tu vas finir par trouver le truc où tu pourras t’épanouir correctement <3

    • Reply Elodie 29 janvier 2015 at 18 h 28 min

      Merci vraiment ! J’ai peur de ne pas trouver aussi bien … C’était vraiment un super poste … Et vu que c’est un établissement public, normalement c’est sur concours … :( :( :(

  • Reply Mme Statler 29 janvier 2015 at 23 h 52 min

    J’entends ta déception, mais tu verras tu trouveras vite, et vous pourrez mener à bien tous vos beaux projets!

    • Reply Elodie 30 janvier 2015 at 18 h 58 min

      Merci Mme Statler pour ton gentil commentaire … J’ai hâte de pouvoir voir plus loin que dans quelques mois. C’est pas facile de gérer ça !! Surtout que notre petit grandit, bien qu’il soit encore tout petit, mais ça me fait peur sur notre projet bébé 2, va-t-on pouvoir le mettre en route quand nous le souhaiterons, ou pas …

  • Reply Alexane 31 janvier 2015 at 22 h 22 min

    arf.. dure :/

    J’ai connu ça aussi . j’ai eu mon diplome d’esthétique en Juin & je voulais poursuivre mes études en BP mais pour cela fallait que je trouve un apprentissage … Que des refus ( a cause de mon age principalement ) pourtant sortie avec de super note à mon diplôme… Enfin ça fou une claque comme tu dis..

    • Reply Elodie 31 janvier 2015 at 22 h 51 min

      Quelle galère … Devoir cesser ses études car on ne trouve pas d’alternance, c’est quand même un comble, c’est ridicule pour notre société, je trouve !! Il y a de quoi être frustrée … Ca fout une claque, oui. Je me relève petit à petit ;-). Ca a un lien avec mon petit bonheur de la semaine, d’ailleurs !! Se focaliser sur ces petits bonheurs qui nous entourent et que, parfois, on loupe, à cause de chose comme ça …

  • Reply Lola 21 février 2015 at 21 h 04 min

    Je comprends ton désarrois, c’est d’autant plus agaçant quand le cdi est la clé d’autres projets. Je suis certaine que tu trouveras un chouette poste en temps et en heure. Mais faire bb2 sans le cdi n’est vraiment pas envisageable? Parfois la vie n’est pas exactement comme nous l’aurions souhaité mais elle reste chouette tout de meme. Si l’envie est tellement forte alors parfois on peut faire quelques compromis. Je suis sûre que tout finiras par avoir ce dont tu désires. Mais peut être pas dans l’ordre dans lequel tu avais prévu de les avoir ;)

    • Reply Elodie 22 février 2015 at 8 h 32 min

      Merci Lola. Je ne désespère pas. Je me suis relevée, depuis ! J’ai appris de cet échec ! Je dois être plus forte, surement. C’est un choix pris avec deux de ne pas faire bébé 2 avant d’avoir une situation stable. Nous avions pris le choix de faire bébé 1 qui était voulu et désiré alors que j’étais encore étudiante et que j’avais un temps partiel, certes en CDI, mais qui ne me ramenais pas beaucoup de sous. On s’en est très, très bien sorti, sans aucunes difficultés. Mais là, c’est quand même différent. Je cherches un travail fixe, je ne souhaites pas le chercher enceinte ou être au chômage quand bébé 2 arrivera. Là, nous voulons vraiment LA situation parfaite pour accueillir bébé 2 et élever nos deux enfants ! Je me donne l’année 2015 pour trouver un CDI … J’ai encore plusieurs pistes, donc on verra bien ;-). Merci encore !

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :