VieDeMaman

Je voulais un garçon.

31 mars 2015

Aujourd’hui, j’avais envie de revenir avec un article que j’ose écrire, malgré ce que risque d’en penser certains !

Mon envie de maternité était accompagnée d’une envie … de garçon !

Sujet tabou que de vouloir que son enfant soit une fille ou un garçon, aujourd’hui, j’ose en parler. Les tabous sont assez négatifs dans notre société, et il est vrai que je n’ai jamais avoué, à part à PapaPapa, que j’éprouvais vraiment l’envie d’avoir un garçon. Je n’osais entendre les critiques, les jugements, les « pourquoi ? » si curieux et désagréables.

1970795_10152358062792544_4864888354704727998_n

Mais pourquoi donc un garçon ?

La raison était simple : nous sommes tous deux, PapaPapa et moi-même, entourés de filles dans chacun de nos entourages. Je suis tata 4 fois. De 4 adorables filles. PapaPapa, lui, a une petite cousine. Puis ses amis déjà parents ont tous des filles. Pas moins de 8 ! Quant à ses collègues jeunes parents, il en est de même. Des filles, des filles, et encore des filles ! Aucun garçon à l’horizon. 0. Nada.

Alors cette envie, simple, d’avoir un p’tit mec, elle relève juste de l’envie de rendre unique notre parentalité, à nos yeux, simplement ! La raison est peut-être dénuée de sens pour certains, mais j’y ai accordé une grande importance, et j’en ai fait une obsession …

Il y a peut-être d’autres raisons qui ont mené mon envie d’avoir un garçon. Mais celles-ci, je ne saurais en parler. Je ne les vois pas. C’est le seul argument que je trouves afin de décrire mon envie de garçon.

Cette obsession m’a suivi, avant même que nous n’essayons d’avoir un enfant. Elle s’est poursuivie lors des longs mois qui ont eu lieu jusqu’à la conception de notre petit bout. Elle ne s’est pas échappée jusqu’au moment de la tant attendue échographie nous dévoilant le sexe de notre futur enfant.

C’était le 08 novembre 2014. Je m’en souviens encore parfaitement. L’écho des 12 SA ayant eu lieu un mois avant ne nous avais pas avancé, tout du moins, auprès du professionnel nous suivant. Celui-ci était resté muet quand je lui avais demandé s’il avait une idée du sexe. « C’est encore trop tôt pour le dire ». Mais j’ai tout de même montré mon échographie à des copines … Et j’ai appris également à essayer de distinguer le bourgeon. L’échographie des 12 SA était belle, et claire. Un beau bourgeon. Et celui-ci était bien « élevé », pas parallèle du tout à son petit dos.

IMG_6932

J’étais alors convaincu que cet enfant que je portais était un petit garçon. L’idée ne pouvait en être changée. PapaPapa, lui, était plus sur la réserve. Il n’osait pas se dire « c’est un garçon ! », au cas où.

Le 08 novembre 2014, lors de notre rendez-vous mensuel chez le gynécologue, celui-ci nous a fait l’échographie promise afin de nous dévoiler le sexe. Et, sans trop de surprise, il nous a dévoilé ce que nous – ou plutôt je –attendais : notre enfant à naitre était un petit garçon.

Joie, pleurs, émotions, je réalisais réellement. Excitation, aussi. J’avais hâte d’annoncer à notre entourage que nous attendions un petit garçon !

Et si ça avait été une fille ?

Quelle question. Je n’y trouve pas de réponse. Impossible de dire comment j’aurais réagis si notre enfant avait été une fille. C’est bête. L’important est qu’il soit en bonne santé, comme on dit ! Mais on ne contrôle pas forcément tous ses ressentis, toutes ses envies. Je ne veux pas y songer, puisque de toute manière, nous n’avons pas eu à nous confronter (ou plutôt je n’ai pas eu) à cette situation.

Je suis aujourd’hui si heureuse d’avoir ce petit garçon qui grandit tous les jours à nos côtés. Je suis heureuse de voir la vague de bonheur qui se déroule chez nous, de voir les rayons du soleil même quand celui-ci est caché derrière les nuages. Mon rayon de soleil au quotidien, c’est ce petit garçon. Et je ne peux imaginer notre vie autrement, notamment avec une fille, puisque nous ne le vivons pas, simplement.

10393796_10152982352033558_1228428069715315164_n

Et pour le deuxième ?

Pour le deuxième, la question est différente. Enfin, même pas différente, puisqu’elle ne se pose pas ! Je serais ravie d’avoir autant un garçon qu’une fille. Contrairement aux idées reçues, ça ne me dérangerait aucunement d’avoir un deuxième p’tit gars ! Simplement car … J’aime les garçons, peut-être ? ;). Nous avons déjà songé à son prénom qui est tout trouvé si notre futur deuxième enfant se trouve être un garçon. Mais, d’un autre côté, j’adorerais connaitre les paillettes, les robes à froufrous, un peu de rose … Cependant, de ce côté-là, la question du prénom est toute autre … Alors même que pour notre premier enfant, le choix du prénom était fixé pour un p’tit gars avant la grossesse, celui pour une fille posait bien plus de soucis. Une liste, avec des préférences communes, mais pas de réel coup de cœur. Et je suis bien contente de ne pas avoir eu à nous poser cette question du prénom ! Aujourd’hui encore, nous n’avons pas de coup de cœur féminin. On aime 3 prénoms, mais lequel sera celui choisit si un jour nous avons une fille … Peut-être un qui ne figure pas sur notre liste aujourd’hui !

De toute manière, bébé 2 pour l’instant n’est que dans nos rêves, et ce projet de vie n’est pas encore mis en route ! ;).

Et toi, tu as désiré le sexe de ton enfant ? La parole est libre ici, on se dit tout, et n’ai pas peur d’assumer tes choix et tes idées ;).

IMG_6383

Vous aurez peut être constaté mon absence ces derniers temps, mais n’ayez de craintes, je suis toujours dans les parages, j’ai juste pris un peu de recul et de temps pour moi et ma famille, revoir quelques petites choses, en organiser d’autres, et surtout centrer mon attention sur d’autres priorités ! Mais je suis toujours là également, même si mon retour risque d’être assez spontané. La fréquence de publication est perturbée, cependant, j’ai toujours ce besoin d’écrire pour me défouler, m’évader, me vider. Et restez dans le coin, de belles surprises nous attendent, en plus !

 

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply Lo 31 mars 2015 at 20 h 16 min

    Je me reconnais à fond dans cet article, j’aurais presque pu l’écrire, du coup je ne vois pas où est le mal! Bien sûr que si ça avait une fille je l’aurais tout autant aimé MAIS au fond de moi, avant même de savoir, je le « sentais ».
    Quand au deuxième, je m’en « fous », garçon, fille … de toute manière ce n’est pas d’actualité!

    Vive les pirates!

    • Reply Elodie 7 avril 2015 at 21 h 45 min

      Merci Lo ! Je n’ai pas trouvé ça facile d »‘assumer » cette envie de garçon. Parce que quoi qu’on fasse, qu’on pense, on est critiqué. J’aurais aimé tout autant mon enfant si ça avait été une fille, quand même. Mais au fond, j’aurais peut être regretté un garçon, non ? Je ne sais pas, à vrai dire !

      Vive les Pirates comme tu dis ;)

  • Reply Weena 31 mars 2015 at 21 h 25 min

    Pour moi, ça a été très compliqué …

    Petite, je voulais un garçon en premier, pour remplacer le grand qu’il n’y a jamais eu dans ma fratrie et que « je me suis sentie toujours reproché par mes frères et soeurs » …

    Puis, j’ai rencontrer l’homme, on a un prénom russe féminin qui nous tient à coeur … alors pour le bébé voyage de noce ( en Russie) on aurait souhaité une fille … Mais on sentait que ce serait un garçon … (souhait inconscient de se protéger?)

    Bref notre premier est un garçon, on garde le prénom russe pour une suivante ;-)
    De toute façon, on aimerait avoir des garçons et des filles! ^^

    • Reply Elodie 7 avril 2015 at 21 h 46 min

      Oh dis donc ! Je suis sure que, garçon ou fille, vous l’aimez tout autant !! J’aimerais bien connaitre ce prénom russe ! Vivement la fille alors ;). Et les autres qui suivront :) :)

  • Reply maman est occupée 1 avril 2015 at 15 h 19 min

    J’étais comme toi quand je suis tombée enceinte : je tenais absolument à attendre un garçon… et j’ai été quelque part exaucé. Pour mon deuxième enfant, je voulais aussi un second garçon… et puis j’attendais une fille. Et je n’ai pas été déçue : le destin en a décidé ainsi et c’est vraiment très bien comme cela !

    • Reply Elodie 7 avril 2015 at 21 h 47 min

      Le choix du roi ! C’est difficile d’assumer cette envie de vouloir tel ou tel sexe. On se sent incomprise ! JE serais tout aussi heureuse avec un garçon ou une fille, en 2e. Des jumeaux ?? :D ;)

  • Reply laura 1 avril 2015 at 17 h 43 min

    Et bien et bien :)
    Comme quoi !

    Moi j’ai toujours pensé avoir une fille un jour (surement le fait que j’avais une soeur)
    Mais pas déçue d’apprendre que j’étais enceinte d’un garçon ;)
    En fait je m’en fichais un peu. Papa lui voulait une fille ahah
    Comme quoi :)
    C’est vrai que je ne comprend pas cette envie d’avoir une fille ou un garçon n’ayant pas de préférence.
    Mais je suis contente que tu es eu un petit garçon aussi mignon
    des bisous

    • Reply Elodie 7 avril 2015 at 21 h 48 min

      Comme quoi ! Les hommes aussi ont leur préférence ! C’est difficile justement d’assumer cette envie …
      MErci pour mon loulou !
      ;)

  • Reply Justine 3 avril 2015 at 12 h 46 min

    J’adore ton article , et ça me rappelle le début de mes deux grossesses , moi aussi je désirais un garçon du plus profond de mon cour, et même de toute mon âme .. Mais le destin en a décidé autrement , ma première grossesse on m’annonce une fille … Bon … déçu oui je l’avoue mais ça passe très vite, et je suis heureuse d’accueillir une princesse , je l’aime d’amour de tout mon cœur . Mais s’en suit une deuxième grossesse,, mon envie de garçon s’intensifie , je ne pense qu’as je ne vie que par ça , nous avions déjà le prénom et tout .. Et je sentais en moi que c’était un garçon … bref j’apprend par la suite que c’est une fille, je pleure ( oui ça m’as bouleversé } et peu de gens m’ont compris , je n’ose même pas le dire .. Et oui il fallu bien 3 mois pour me rendre compte et comprendre que j’attendais une fille .. Aujourd’hui mes 2 princesses je les aimes au delà de tout , et je suis fière d’elles !!

    Mais l’envie d’avoir un garçon ne m’as pas encore quitté ..

    • Reply Elodie 7 avril 2015 at 21 h 48 min

      J’espère que tu l’auras un jour, ton garçon. Je suis sure que tu les aimes tout autant tes filles ! <3

  • Reply Mathilde 13 avril 2015 at 21 h 50 min

    Je ne savais pas que tu voulais un garçon aussi fort :)
    De mon côté c un peu la mm histoire mais côté fille ;) Je voulais une petite fille depuis longtemps, j’adore ça, mm en regardant les habits et la déco je rêvais seulement devant les articles de filles :p
    Quand je suis tombée enceinte, après tant d’attente, je me suis de suite dis que le sexe n’avait pas d’importance, j’attendais enfin mon petit bébé :) mais mon envie de fille a très vite refait surface ;) j’en rêvais, je l’imaginais, je regardais encore la déco de chambre en sélectionnant que des decos de fille… G commencé à avoir peur d’être déçue… Et je m’en voulais ! De mon côté le regard des gens n’avait aucune importance, surtout que tt le monde te pose la question… Mais c’était plus par rapport à mon bb, je me disais que si c’était un garçon je n’avais pas le droit MM avant de le savoir de penser à une fille, preuve quelque part que je l’aimais moins en tant que garçon… :/
    Au final nous avons eu la « chance » d’attendre notre petite princesse tant désirée :) et je ss très heureuse :)

    • Reply Elodie 11 juillet 2015 at 7 h 46 min

      Et oui, c’était le cas ! Mais c’est dur d’assumer de vouloir tel ou tel sexe, même si je sais que le primordial, c’est la santé !
      Je comprends que tu ais ce sentiment que « le sexe n’ait plus d’importante », tout du moins moins d’importance, quand tu as désiré si longtemps et attendu autant de temps d’être enceinte ! Je comprends aussi que tu t’en voulais … C’était pareil pour moi ! Est-ce-que j’arriverais à donner de l’amour à une fille ? Est-ce-que je vivrais de la même manière ma maternité, est-ce-que je l’aimerais autant que j’ai pu désirer ce garçon ? Et au final, je suis très heureuse que ce soit une fille pour vous :) (qui d’ailleurs, a du arriver ou ne va pas tarder :D :D !)

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :