VieDeMaman

Conférence santé-environnement et enfance : comment vivre dans un environnement sain ?!

14 octobre 2015

De part mon travail, j’ai eu la possibilité d’assister à une conférence sur la santé-environnement et l’enfance. Celle-ci avait un aspect préventif principalement, et était axée sur la sensibilisation aux risques d’expositions environnementales des femmes enceintes et des jeunes enfants (en plein dans le thème de mon blog, quelle chance !). J’en suis ressortie avec beaucoup d’informations sur l’environnement dans lequel nous vivons (que ça concerne les futures / jeunes mamans, les enfants, mais aussi tout le reste de la population !) et ses conséquences sur la santé.

J’ai vraiment été sensible aux interventions, notamment en pensant à Michèle et à tous les autres enfants qui sont touchés par des maladies gravissimes.

L’environnement peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé, et ça nous concerne tous.

L’intervenante a commencé par nous parler des cellules et de l’endroit où elles vivent. L’environnement d’une personne commence dans son intérieur même, l’estomac et les intestins constituant un environnement en eux-mêmes. En effet, tout ce que nous inhalons et mangeons se répercute sur notre environnement interne. Puis, l’environnement est aussi constitué de ce que nous portons. Les vêtements peuvent contenir des substances nocives. Enfin, plus largement, l’environnement est également constitué par l’endroit où nous nous trouvons : chez nous, au travail, dans la rue, dans un espace public, …

Chacun de ces environnements va jouer sur notre organisme, et la constitution de chaque environnement a des répercutions importantes sur la santé. Ainsi, c’est en s’appuyant sur les produits que nous consommons (aussi bien l’alimentaire que tout ce que nous achetons : habits, jouets, matériaux pour les travaux type peintures, …) que nous pouvons agir pour essayer de réduire les impacts sur notre santé. En effet, les produits que nous consommons quotidiennement sont à la base de changements génétiques chez nous, êtres humains. Ils peuvent altérer nos cellules. C’est ainsi que nos cellules peuvent ne plus être réceptives à un message d’alerte, ou laisser passer des produits qui vont avoir des impacts néfastes sur notre organisme, finalement elles vont s’atrofier ou devenir passive. Et c’est ainsi que ces impacts vont provoquer cancer, infertilité, altération de nos organes, voir même mortalité. Et là, ça fait réagir !

Cependant, le travail est conséquent, réellement, et je ne suis pas sure, le lendemain même de cette conférence, de pouvoir vous parler de toutes les informations que j’ai pu obtenir, et de vous donner tous les conseils prodigués. De plus, cette masse d’informations importante fait qu’il est vrai que je ne pourrais, à titre personnel, changer notre mode de consommation du tout au rien, du jour au lendemain. Je pense qu’il faut procéder par étape, l’important étant d’être sensibilisé finalement, et que cette sensibilisation joue sur notre mode de consommation !

Cette conférence était vraiment enrichissante, et m’a permis de compléter et d’accentuer mon envie de changement de mode de consommation (souviens toi, je t’en ai déjà parlé ici).

Pour commencer, il y a des conseils assez simples qu’il me semble facile à changer :

– Ne pas manger son repas du midi dans une boite de conservation en plastique réchauffée (que ce soit au micro-ondes ou au bain-marie). Le plastique et chaque composant de la boite se dispersent dans l’alimentation. Il suffit simplement de changer ses boites et d’en acheter en verre, ou simplement de mettre son repas dans une assiette ! Ca tombe bien, l’autre jour, je disais à PapaPapa qu’il faudrait acheter des boites en verre ! ;). Et quelle prise de conscience quand j’ai pensé aux petits plats de notre capitaine qu’on fait réchauffer dans les pots en plastique … Mon dieu !

– Ne pas cuisiner de plats dans des casseroles ou poêles en aluminium ni dans des poêles Tefal. Privilégier des poêles en inox.

– Ne pas manger d’aliments en boite de conserve, ni boire de boissons en canette. En effet, ces deux récipients contiennent … du Bisphénol A ! Il vaut mieux privilégier des légumes surgelés ou en bocaux, ou encore des boissons en bouteilles en plastique.

– Le mieux serait encore de ne pas boire dans un verre en plastique ou dans une bouteille en plastique, privilégier une gourde ou un verre en carton !

– Quant aux produits d’entretien industriels, les supprimer … Le vinaigre blanc fait des miracles pour beaucoup de taches ménagères, tout comme le bicarbonate de soude et le citron, et les huiles essentielles naturelles permettent de désinfecter et d’apporter une odeur plus agréable que celle du vinaigre ;) (nous allons y arriver petit à petit chez nous, je l’espère !). Beaucoup de sites internet proposent des recettes afin de faire vous même chaque produit d’entretien (sol, liquide vaiselle, nettoyant WC, …), et je posterais surement ici mes recettes testées et approuvées si cela vous intéresse !

– Sachez que les doudous pour enfants sont remplis de produits toxiques … Tout comme les habits.

– Les peintures également, et même celles à l’eau ! Ca nous intéresse particulièrement car nous allons bientôt repeindre notre salon et notre cuisine … Sympa non ?!

– Les cartables sont remplis de produits toxiques : crayons, marqueurs, … Une campagne de prévention menée notamment par le Conseil général de Gironde et des associations sur ce sujet a permis de lancer un site internet sur lequel vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires pour rendre le cartable de votre enfant le plus sain possible : http://www.cartable-sain-durable.fr/.

Aérer les pièces ! Il suffit de 3 minutes par jour, en faisant un courant d’air ! Ce temps ne permet pas aux murs de se refroidir … !

– Utiliser un voile de mariée comme anti-moustiques plutôt que les prises toxiques … ! (Chéri, on se marie quand pour éviter les moustiques chez nous ?! ;)).

– Les lingettes pour bébé sont … bourrées de produits nocifs ! Autant privilégier du coton et de l’eau, ou du liniment, bien que tous les liniments ne soient pas naturels, attention là aussi !

Evidemment, il y a également des connaissances à avoir sur les produits qui peuvent présenter un danger pour notre santé. C’est ce que je disais hier, je trouve qu’il est très difficile pour une personne ne disposant pas de ces connaissances de lire les étiquettes. Et je trouve ça bien dommage que l’information ne soit pas transparente pour les consommateurs …

Dans tous les cas, si vous pouvez éviter le Paraben, le dioxyde de carbone, le phénoxyéthanol, le sorbate de potassium et le benzoate de sodium, les SLS (Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Laureth Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate), l’EDTA, le triclosan … c’est déjà vraiment bien. Pour cela, je vous renvoi au blog de 40ans4enfants qui rédige des articles sur les produits qui semblent être les plus sains (soit sans ces produits toxiques …). Merci pour ton travail Marie-Laure, qui m’accompagne vraiment dans cette démarche de consommation plus saine ! (Article sur les dentifrices, article sur les lessives).

Vous pouvez trouver un nombre considérable d’informations sur internet pour consommer plus sainement (et sur certains points, ça ne revient pas plus cher ! Sur certains points, je dis bien). Notamment, le site internet consoglobe a rédigé un article sur le nettoyage sain de sa cuisine ! Ce sont pleins de petites astuces qui permettent d’éviter tous les produits chimiques dans notre cuisine … Et ce site n’est qu’un exemple parmi tant d’autres !

Pour nous aider dans cette démarche, il est assez simple de se diriger vers des produits disposant d’un sigle Eco Label, ou, encore mieux Eco certes, qui permet vraiment de savoir que les produits composants sont assez sains (bien qu’on n’est pas à l’abri de savoir dans quelques années qu’un de ces produits n’était pas si bon pour la santé …).

D’ailleurs, j’ai également appris au cours de cette conférence, que les pictogrammes dangers présent sur les produits pour nous indiquer de leur dangerosité ont tous été modifiées au 1er juin 2015 … En tant que consommatrice lambda, je suis assez étonnée de ne même pas être au courant de ces changements ! Ce qui me scandalise le plus, c’est que je travaille dans le domaine de la santé publique, et que mes collègues également n’étaient pas au courant de ces changements, au sein même de notre profession ! Vous pouvez donc retrouver dorénavant ces pictogrammes sur les produits, permettant de vous guider dans vos choix lors de vos achats :

a735

A noter que le pictogramme représentant une silhouette dont le corps est « meurtri » par une espèce d’étoile éclair veut dire que le produit est TRES dangereux pour la santé, c’est-à-dire qu’il peut provoquer : cancer, modification de l’ADN, infertilité, nuisance au fœtus, altération du fonctionnement de certains organes, mortalité (en cas d’indigestion ou de pénétration dans les voies respiratoires), difficultés ou allergies respiratoires. Et certains produits portent ce pyctogramme … Sympa non ?!!

Vous pouvez trouver des informations sur ces pictogrammes sur les sites suivants : developpement-durable.gouv.fr, inres.fr.

Cette conférence avait pour but de nous sensibiliser personnellement, et, plus largement, de nous demander à nous, acteurs de la santé publique, vers qui il fallait aujourd’hui se tourner afin de diffuser plus largement ces informations. L’intervenante souhaitait sensibiliser le personnel des maternités, qui est très important pour sensibiliser les familles ayant un nouveau-né. En effet, et, à titre personnel, je l’approuve, qu’une femme venant d’accoucher va très facilement écouter les conseils de sa sage-femme, et va acheter le produit qui lui a été recommandé lors de son séjour à la maternitéEst-ce-que tu approuves ceci, as tu acheté un produit spécifique qui t’a été conseillé par ta sage-femme, par exemple ?

J’ai bien l’intention d’essayer d’améliorer notre quotidien sur ces points. Cependant, je suis sure que j’ai du oublier de vous dire encore pleins de choses sur ce sujet, vous livrez d’autres astuces faciles à mettre en place ! Du coup, je posterais sur facebook chaque astuce qui me revient en tête ! Pour me suivre, suivez le lien facebook sur votre droite ! ;-).

Et toi, tu es réceptif à ce genre d’informations ?

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Laurence apasdeloustuc 14 octobre 2015 at 13 h 37 min

    Wahhh je vois que la France et ses industriels à encore beaucoup de progrès a faire. D’ailleurs je ne comprendrais jamais pourquoi on n’oblige pas de supprimer ces produits si néfastes et même ces tonnes d’emballage sur les produits …sûrement parce que l’état et les grands groupe ont a y gagner !!
    Sinon jai au moins trouvé deux choses que je faisais bien : coton + eau pour les fesses de bebe et nettoyage de la maison au bicarbonate , vinaigre blanc et savon noir ! OUF !!!

    • Reply Elodie 21 octobre 2015 at 15 h 16 min

      Oh oui, il y a une sacré marge de progrès à faire … Autant chez les industriels que chez les députés et sénateurs qui prennent des lois autorisant la mise sur le marché de produits bien mauvais pour la santé !! Ouf, tu es pas si mal, c’est déjà un bon début !! :)

  • Reply Weena 14 octobre 2015 at 14 h 02 min

    Merci pour ce chouette article … très interessant !
    Gloups, le plastique … dès qu’on a fini la cuisine, je tanne mon mari pour acheter des contenants de réchauffe en verre …
    Pour les substances nocives, niveau ménage et produit ménager, je me tourne de plus en plus vers le fait maison et le bio … Par contre, on est en plein travaux dans la maison avec un petit qui galope à 4 pattes, hum l’angoisse de la colle et de la peinture au plomb :-S. On a bien prévu d’en faire une maison à basse consommation (dans les limites d’une restauration) mais on en a bien pour 5 à 10 ans pendant lesquels nos enfants grandiront dans un environnement moyennement sain …

    • Reply Elodie 21 octobre 2015 at 15 h 18 min

      On est dans la même ligne que vous !! Je veuuuux des récipients en verre !! Je ne savais pas que le plastique passait dans nos aliments lorsqu’on le réchauffait … Même si finalement ça parait logique !
      Je comprends pour les travaux !! T’en fais pas trop, t’essayes de faire au mieux et c’est la démarche qu’il faut adopter, à mon sens. Ca ne sera jamais parfait de toute facile. Puis, quand ton petit fréquente la crèche / la nounou ou l’école, ce n’est pas sure que ces lieux soient lavés avec des produits sains par exemple !

  • Reply Ttiphn 14 octobre 2015 at 14 h 13 min

    Super cet article.
    Il va m’être bien utile.
    Je fais déjà deux trois trucs.
    Pour les pladtiques réchauffés, j’avais vu un reportage et envisage d’acheter des boîtes de conservation en verre.
    Pour les canettes en fer, je n’en consomme deja plus. Car en plus de ce que tu dis, elles sont stockées dans des entrepôts (comme tout le reste) et il n’est pas rare de trouver des excréments de rats dans les emballages. Bossant dans le commerce, il m’arrive de devoir jeter dzs produits car ils ont été rongés et je retrouve des petites crottes dans les cartons… Ça marche pour d’autres choses, mais consernant les canettes, on y dépose directement nos lèvres alors que le reste est généralement emballé dans l’emballage.

    Difficile de faire attention à tout. ..

    • Reply Elodie 21 octobre 2015 at 15 h 39 min

      Merci Ttiphn ! J’envisage aussi d’acheter des boites de conservation en verre ! Il faut que je me penche sur la question dans les jours à venir.
      Sympa dis donc les cannettes … Miam .. ! ;)
      Impossible même je dirais, de faire attention à tout ! Mais bon, c’est déjà bien de se remettre en question je trouve !

  • Reply Madame Hérisson 15 octobre 2015 at 10 h 42 min

    Merci pour cet article bien enrichissant ! C’est vrai que c’est difficile de tout arrêter du jour au lendemain (et assez anxiogène de savoir que pratiquement toute notre mode de vie est à revoir…) mais si chacun fait un peu, ce sera déjà bien, non ? ;-) Ici, ma sage-femme et la maternité nous a appris à nettoyer les fesses de nos bébés avec du coton et de l’eau, du coup, pas de liminent à la maison :-)
    Et après ton article, je vais appliquer la méthode « je transvase mon repas du tupp à mon assiette pour le réchauffer ! »

    • Reply Elodie 21 octobre 2015 at 15 h 41 min

      Contente que cet article t’ai apporté quelque chose ! Et oui, tu as bien raison, quand on pense à tout ce qui ne va pas niveau saineté dans nos vies … Ca fait peur !! l’important c’est d’en prendre conscience et de changer les choses dans la mesure de nos moyens je trouve … et oui, depuis cette conférence je mange dans une assiette et plus dans mon tupp! c’est déjà ça ! ;) (par cotnre j’suis pas sure que mon chéri, a qui j’ai dit de le faire, le fasse …) (et quand on pense aux petits pots pour bébé qui sont dans du plastique … et qu’on réchauffe … sympa …)

  • Reply LudiM 15 octobre 2015 at 13 h 22 min

    C’est chouette d’avoir fait cet article pour sensibiliser un maximum de monde! En effet, le changement de vie se fait petit à petit : nous avons construit notre maison en étant très vigilant par rapport au matériau, par exemple.
    C’est une démarche qui prend du temps mais qui vaut le coup!

    • Reply Elodie 21 octobre 2015 at 15 h 42 min

      Merci LudiM ! comme tu dis, allons y petit à petit ! Je suis déjà contente personnellement d’avoir ces connaissances !! Et changer quelques points déjà ! Ca vaut le coup, en effet ! Je pense que la construction d’une maison et la vigilance envers les travaux doit être vraiment difficile et éprouvant ! Félicitations !

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :