Côté parents

Ce jour où je l’ai mis en danger.

7 mars 2016

La semaine dernière, le capitaine avait une petite infection au niveau de son oeil qui était rouge. Cette infection, lui ayant causé une petite grosseur, semblait lui faire mal. Je n’ai pas longuement réfléchit. Après un lavage au sérum physiologique, je me suis rappelée que j’avais du collyre datant d’une ancienne infection, dans sa petite pharmacie.Je lui en ai mis une goutte.

Il a pleuré, fort, très fort. Mais quelques secondes à peine.

Et pendant quelques jours, nous avons continué. Avec deux gouttes. Seulement dans l’oeil infecté. A chaque fois, il se passait la même chose : il pleurait, il criait même. Mais si peu de temps.

Je me suis posée la question de savoir si c’était normal. Le collyre, ça ne fait pas mal. Ca surprend un peu, mais ça ne pique pas.

Un ou deux jours sont passés. Le capitaine est tombé malade. D’un coup, il a énormément toussé et mal dormit, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le matin, ça allait mieux. Nous avons donc suivit notre programme, le capitaine est allé chez la nounou. Je l’ai récupéré en forme, excité comme une petite puce.

Puis, à la fin du bain, rien ne va plus. Il pleure, il n’est pas en forme, il tremble. Le verdict est vite tombé, il avait plus de 39 degrés de fièvre. Nous lui avons donc donné du doliprane. Le début de nuit a été un petit peu compliqué, la fièvre ne tombait pas et la toux l’empêchant de trouver son sommeil. Le vendredi, le capitaine a passé sa journée chez sa nounou. J’avais des obligations, et elle devait nous appeler au moindre soucis si ça n’allait pas. Après le réveil de la sieste, le verdict est retombé : le capitaine est fièvreux, le thermomètre indique 38,8 degrés.

Je suis donc allée le chercher directement,  et nous avons filé chez le docteur. L’auscultation s’est bien passée. Il est malade : rhinopharyngite, trachéite, et un mauvais virus qui lui donne de la fièvre.

Je pose au docteur toutes les questions qui me viennent en tête : « Comment faire en cas de fièvre qui ne baisse pas ? », « J’ai entendu les polémiques à propos du « mélange » doliprane / Advil, qu’en pensez-vous ? », « Et le bain alors, on m’a dit de ne pas le faire en cas de fièvre ? ».

Je lui ai également parlé de son infection à l’oeil. Je lui ai expliqué que je ne comprenais pas pourquoi il pleurait, lorsque je lui mettait du collyre. Enfin, criait, même.

Et là, sans appel, le verdict est tombé. Comme un coup de massue sur la tête.

Je me suis sentie tellement coupable et tellement mal pour mon petit bonhomme. Je n’ai pas eu honte. J’ai culpabilisé. Et je me suis aussi sentie ignorante.

Le collyre ne se conserve pas. Le collyre ne doit plus être utilisé, au bout de 15 jours voir 4 semaines, selon les caractéristiques de chaque médicament. Celui que j’avais en stock était débouché. Depuis plusieurs mois. Peut être même une année. Et, en prime de tout cela, le collyre que j’ai utilisé était un antibiotique. Le collyre ne se conserve pas car il y a en effet un grand risque de contamination microbienne, et donc d’infection.

J’ai eu mal. J’ai eu mal pour mon petit garçon.

J’en ai pleuré, je m’en suis effondrée, même. Je me suis sentie me vidée.

DSC_0018-002

Tout ceci aurait pu être bien plus grave. Les conséquences auraient pu être très importantes, vraiment. Une infection à l’oeil, une possible perte de la vue, je ne sais pas. Mon médecin ne m’en a pas parlé, surement pour ne pas me faire peur. Mais la peur était déjà bel et bien là.

Il y a des médicaments qui se conservent. D’autres qui ne se conservent pas. Tous ont une date limite d’utilisation. La date de péremption de mon collyre indiquait 2017. Mais, il était ouvert. Il n’était plus bon à utiliser.

Et j’ai abimé mon petit garçon. Je l’ai mal soigné, je l’ai mis en danger.

Cette idée me bouffe un peu, depuis que nous avons vu notre docteur. Il m’a rassuré, m’a dit que c’était bon, il n’avait rien. Mais si … Mais si il était tombé malade à cause de cette erreur ? Mais si il subissait les conséquences de ma bêtise ?

J’avais besoin de mettre à l’écrit cette expérience, de la partager. De m’infliger comme une punition supplémentaire, de mettre à jour ma culpabilité, d’avouer mon erreur. De dire devant tout le monde « oui, je me suis trompée. Oui, j’ai mal fait. Oui, je l’ai mis en danger. Et oui, je m’en veux terriblement ».

J’accuse le coup.

Je sais très bien que certains d’entre vous seront là pour me rassurer, pour m’apporter des mots doux. Et je vous en remercie par avance. Seulement, ces mots ne masqueront pas ma culpabilité, et ce sentiment si fort d’énervement contre moi-même, contre mon action, que je ressens depuis ce jour …

You Might Also Like

38 Comments

  • Reply anyo 7 mars 2016 at 19 h 47 min

    Oh comme je suis triste de te lire si mal ! Je ne saurais trouvé les bons mots pour te rassurer…
    C’est tellement dur de ne pas culpaviliser, surtout quand on a voulu faire au mieux… courage !

  • Reply Le Rire des Anges 7 mars 2016 at 19 h 52 min

    Comme je te comprends, je me sentirais terriblement mal aussi (déjà quand je ne me sens pas coupable je suis mal pour lui!) mais qui n’a pas eu ce genres de réflexes?!

  • Reply Weena 7 mars 2016 at 19 h 56 min

    Franchement, même en temps que femme de médecin, je ne savais pas que le collyre ne se conservait pas … et je vais aller de ce pas jeter celui que je garde depuis un mois … :-S
    Je comprends que tu culpabilise, mais c’est aussi en faisant des erreurs qu’on apprend. Ton capitaine va bien, tu pensais bien faire.
    Dit toi que c’est pareil pour le sérum phy : une fois débouché, il n’est plus stéril donc ne remplit plus son rôle … pourtant, lé sécu rembourse les grosses bouteilles et pas les mini-dosettes … o.O

    • Reply Esther 8 mars 2016 at 15 h 06 min

      Bonjour,
      Les « grosses bouteilles » de sérum physiologique et les pipettes ne servent pas à la même chose. Les bouteilles servent au lavage de nez donc ce n’est pas un problème si le sérum physiologique n’est plus stérile… Alors que les pipettes servent principalement aux soins d’yeux.

      • Reply Weena 8 mars 2016 at 16 h 57 min

        Perso, le serum phy, je m’en sert pour tout : les yeux comme le nez, c’est ma solution de base ^^.

        • Reply Esther 9 mars 2016 at 13 h 55 min

          Il faut éviter de se servir du sérum phy en bouteille pour les yeux car la solution n’est plus stérile.

          • Weena 9 mars 2016 at 15 h 00 min

            C’est pour ça que je ne jure que par les mini-dosette et que je ne comprends pas la politique de la sécu ^^
            Mais ça, c’est un autre débat.

  • Reply jah 7 mars 2016 at 21 h 37 min

    Je suis d accord avec wenna… oui on culpabilise oui ça fait mal au coeur ! Mais oui on apprend de nos erreurs ! Et l essentiel et que ton loulou aille bien !! Des gros bisousssss à vous 3 !

  • Reply Summer Girl 7 mars 2016 at 22 h 20 min

    La première fois que mon fils a été malade et sous antibio je me suis aperçue au bout de quelques jours que l’antibio se conservait au frigo mais on ne me l’avait pas dit et je ne l’avais pas lu sur la notice, pour le collyre je le sais car j’en ai moi-même utilisé beaucoup mais tu sais on a tous notre moment d’inattention, tu as voulu le soigner c’est ce que tu dois retenir. Courage à toi

  • Reply Laurence apasdeloustics 7 mars 2016 at 22 h 20 min

    Malheureusement j’ai fait la même erreur que toi en donnant le colyre de mes enfants à mon neveu de 8ans sauf que lui il pouvait parler et nous a dit de suite que ça lui brulait. Nous avons compris de suite que ce n’était pas normal car comme tu dis le colyre ne doit absolument pas faire mal .
    Tout comme toi j’ai culpabilisé avec la peur d’avoir abîmé sa vue .
    Je suis convaincue que nous ne sommes pas les seules alors pourquoi cette annotation n’est pas notée en long en large et en travers sur le médicament .
    Allez rassure toi , ton Loulou va bien maintenant, tu as pris soin de lui!

  • Reply Rozenn S 7 mars 2016 at 23 h 15 min

    Mais bien sûr que l’on fait tous des erreurs et on culpabilise parfois… j’ai envie de dire que c’est normal parce qu’on les aime et qu’on est là pour leur bien et pour les protéger. Pour le collyre je savais, il y a beau avoir une date de péremption, ça ne se conserve pas une fois ouvert, ils mettent en général sur les indications « à utiliser dans les … une fois ouvert »… Je te comprends, je sais que l’on peut se retrouver avec la sensation des jambes qui nous lâchent par la peur. J’espère que ton article t’aura soulagée, tu n’oublieras pas mais on tire toujours des leçons de nos erreurs et comme on dit « plus de peur que de mal », ne te ronge pas avec des « si ceci ou si cela » tout va bien et c’est le principal ;) Bizzzzz

  • Reply aracil 8 mars 2016 at 10 h 42 min

    j’ai appris au fur et à mesure moi aussi à vérifier sur les boites combien de temps de conservation et si je ne me souvenais pas je jetais. sinon j’écrit la date d’ouverture sur la boite.
    mais qui n’a jamais fait pareil? pensant bien faire… personne n’est parfait… la culpabilité il faut réussir à te l’enlever… ce n’est pas ta faute, on veut toujours bien faire, toujours être au top pour eux… mais on est pas parfaites…
    courage

  • Reply Je ne suis pas une poule 8 mars 2016 at 11 h 11 min

    Une erreur peut arriver à tout le monde… Je sais que ça ne t’empêchera pas de te sentir mal, mais saches que tu n’es pas la seule à faire ce genre d’erreurs. Moi je l’ai faite avec des antibio ouverts depuis un mois… On ne m’y reprendra plus. Voilà tout.

  • Reply Lamu 8 mars 2016 at 13 h 12 min

    Bonjour, la culpabilité c’est normal! ! On a tous fait un jour une erreur qu’on regrette amèrement.
    A la pharmacie il aurait du te dire qu’après utilisation qu’il fallait le jetter, mon pharmacien le fait. Même ton médecin aurai du te le dire, on ne peut pas tout savoir. Bisous

  • Reply Esther 8 mars 2016 at 15 h 04 min

    Pas de panique.
    Je suis infirmière anesthésiste et mon mari médecin. Évidement je sais qu’un collyre ne se conserve pas, de par ma formation. Le flacon se contamine dès lors qu’il est ouvert. Le contenu n’est pas stérile. Mais en aucun cas le produit devient « dangereux ». Au pire il est inefficace. Et encore. Dans les pays sous développés où les médicaments font cruellement défaut, on ne jette pas un collyre entamé ni meme périmé. D’ailleurs beaucoup de médicaments périmés en France partent à l’étranger…
    Bref ton enfant a pleuré mais pas parce que le produit le brûlait.
    Mes filles de 16 mois hurlent à la mort à chaque fois que je dois leur instiller un collyre… Même avec un flacon neuf…
    Ton médecin ne t’a rien dit pas pour ne pas t’inquiéter mais juste parce que ce n’est pas conseiller mais absolument pas grave ;)

    • Reply LiLi Confetti 8 mars 2016 at 22 h 43 min

      Je suis d’accord avec toi Esther.

      Ce n’est pas parce que le collyre était ouvert qu’il est devenu une sorte d’acide chlorhydrique.

      Tu n’es COUPABLE DE RIEN.
      Cette péripétie aura eu le mérite de te sensibiliser sur l’automédication et sur la péremption des produits.

      ARRÊTE DONC DE CULPABILISER d’accord ? ;)

      x LiLi Confetti x

  • Reply Fa 8 mars 2016 at 21 h 38 min

    Je n’utilise pas de collyre, je n’ai pas d’expérience similaire à te partager mais juste j’ai envie de te dire…. tu fais de ton mieux comme tous le monde et aussi si vraiment c’était dangereux cela serait écrit en ENORME sur la bouteille. Nous vivons en France, avec une réglementation assez stricte.
    Et la culpabilité est l’ennemie du bien selon moi.
    Selon moi la meilleure méthode pour la combattre, c’est de mettre en oeuvre une action permettant de ne plus se retrouver dans cette situation :) Ca fait du bien à soi même. Et après tu vas embrasser ton fils :)

  • Reply Mubucaro 8 mars 2016 at 21 h 42 min

    Je ne pourrai te réconforter mais je t’envoie plein de bisous. Une erreur peut arrivé à nous toutes ..

  • Reply Alice 9 mars 2016 at 12 h 20 min

    Je comprends complètement qu’on puisse s’en faire pour ça. C’est notre rôle de maman, de culpabiliser… mais c’est pour mieux rebondir après.

    A la première séance chez l’osthéo pour Petite Bille qui avait de violentes coliques, l’ostépathe me dit qu’il fallait éloigner les personnes toxiques. Je lui ai dit : et si c’est moi qui lui était toxique? Parce que j’avais vraiment le sentiment de mal gérer et de mal vivre les choses, je ne me faisais pas confiance en tant que mère.
    L’osthéo me dit à ce moment là : est-ce que vous lui voulez du mal? Bien sûr que non. Vous êtes toxique si vous lui voulez du mal, mais sinon vous êtes tout ce dont votre enfant à besoin.

    Du coup ça va mieux. En fait, même si tu fais des erreurs, tant que tu lui veux du bien tu feras attention la fois d’après, et je crois que c’est ça le principal, et c’est à ça que sert ce foutu sentiment de culpabilité.

  • Reply Chloé 9 mars 2016 at 19 h 43 min

    Je te découvre à travers cet article, je ne suis pas adulte et encore moins maman, je ne suis rien d’autre qu’une petite adolescente. Mais je tenais à te dire ces quelques mots, ce sont des choses qui arrivent, je comprends que tu te sentes coupable, tu es une maman et toutes mamans auraient pu faire cet erreur et s’en faire pour leurs enfants. Ton petit bout n’a rien eu de plus, ce qui est une magnifique nouvelle, malgré tous je comprends tes reproches à toi même, mais sache que je suis de tout coeur avec toi, et c’est une erreur comme une autre qui aurait pu arriver à n’importe qui.

    Je t’embrasse, toi et ton petit capitaine.

    Chloé – http://www.chloe-v.com

  • Reply Sophie 9 mars 2016 at 20 h 32 min

    Est-ce que l’écrire t’a fait du bien ? :)
    Je te le souhaite car comme beaucoup le disent, tu n’es pas coupable, mais cela n’empêche pas que tu le ressente ainsi, c’est tout à fait normal…
    Tu as effectivement fait une erreur, mais qui n’en fait pas ?
    Surtout en tant que maman, un « métier » bien difficile qui ne s’apprend pas et où tout s’improvise. Soit on pose trop de questions à son médecin, soit pas assez, on s’inquiète de tout, ou de peu…

    Comment voulais-tu savoir ?
    En effet, tu as fait une bêtise, « et si… et si… » s’il était mort ? (imaginons le pire tant qu’on y est…) Mais il va bien… Destin ou hasard, il va bien !
    Dis-toi que tu en as fait d’autres, des erreurs « mortelles » pour ton enfants qui sont passées inaperçues parce que, justement, il va bien…

    Le faire dormir sur le dos alors qu’il risquait de régurgiter quand il venait de naître, le laisser marcher seul, les premières fois, et s’il était tombé, sur un caillou, pointu, s’ouvrant le crâne ? etc. etc.
    Il y en a mille des moments où ton petit à risqué sa vie et crois-moi, ce n’est pas la dernière, ni par ta faute, si par celle des autres, ni par sa faute à lui…
    On passe sa vie à la risquer…

    Tu n’es coupable que d’avoir voulu bien faire et de t’être trompée… Rien de plus… Car il va bien… Tu culpabilises sur quelque chose qui n’existe pas, ces *et si… » qui peuvent se transposer à chaque acte de ta vie, et sa vie…
    Et s’il glisse dans la baignoire/douche ? Et s’il s’étouffe en mangeant ?…

    C’est la vie et tu prends soin de lui, la preuve…
    Tu as appris que le collyre ne se conserve pas ! Maintenant, tu es parées pour les prochaines infections ! :p

    Je te souhaite de ne plus culpabiliser, vraiment ;)

  • Reply flo 9 mars 2016 at 20 h 44 min

    il vaut mieux toujours lire les notices, même si on s’inquiète de voir la liste des effets indésirables, mais ce genre d’infos peut s’avérer très importante, la preuve…heureusement, tout se finit bien, c’est l’essentiel

  • Reply My sweet cactus 9 mars 2016 at 20 h 49 min

    J’ai eu des frissons en lisant ton article… je suis tellement désolée pour toi ! Chez moi on se soigne aussi nous même alors je te comprends… Essaie de ne pas culpabiliser, tu ne lui a pas « fait mal » ! Tu as tenté de le soigner avec des bons gestes (Enfin qui auraient pu être très bien). Et tu l’as emmené voir le médecin a temps ! Tu l’as sauvé :) cette petite mésaventuri servira simplement de leçon <3

  • Reply Sophie 9 mars 2016 at 21 h 03 min

    Merci pour cette article car ma fille commence à faire de la conjonctivite et je voulais justement utiliser un collyre que j’avais déjà .je ne savait pas et heureusement je ne l’ai pas fait .

  • Reply Le roux 9 mars 2016 at 21 h 06 min

    Tu es loin d’être la seule… tu as été mal informée. Tu ne peux pas tout savoir. Ta volonté était de le soulager pas de le faire souffrir ou le mettre en danger… on dit souvent de pas faire d’auto médication c’est aussi pour éviter ça…
    plus de peur que de mal c’est bien le principal. Il faut se tromper pour ne pas recommencer…il est vrai que pour les moins chanceux ça peut être plus dramatique mais pour ton cas c’était juste un rappel à l’ordre. Bonne continuation. Pour les yeux de ton fils si jamais il fait des conjonctivites à répétition ou des infections du canal lacrymal il faut le lui déboucher c’est une intervention mais après ils sont tranquil. Ma fille est dans ce cas….

  • Reply Maman Breizhou 9 mars 2016 at 21 h 13 min

    Merci pour ton partage.
    Merci pour cette information de la plus haute importance, je ne savais pas non plus pour le collyre.
    Grâce à toi des mamans vont éviter de faire cette erreur.
    Tu ne savais pas. On ne devient pas parent dès qu’on a un enfant avec la science infuse.
    Courage

  • Reply Julie Breton 9 mars 2016 at 21 h 31 min

    Je sais que je ne vais pas soulager ta culpabilité, car il y a 2-3 ans j’ai publié le même genre d’article et je n’ai pas été soulagée par les messages de soutiens, cependant je me suis rendue compte que l’erreur, le manque d’attention ou la faute étaient presque un passage obligé, et que cette mauvaise expérience me servirait pour la suite (au moins à mettre en alerte les autres parents). Ma fille est tombée de sa chaise haute vers 8 mois, par chance sa tête a semble-t’il d’abord heurté la chaise avant de toucher le carrelage…j’était à 1m50 d’elle, le dos tourné en train de faire ma vaisselle…je ne l’avais pas attachée! Tu mettras du temps à t’en remettre, peut-être beaucoup de temps, et puis un jour cette mauvaise expérience, ce mauvais souvenir te servira d’exemple pour des parents inexpérimentés et tu te sentiras utile !
    Courage !

  • Reply babymeetstheworld 9 mars 2016 at 21 h 50 min

    je serai comme toi, on culpabilise tellement facilement, mais c’est aussi bien d’en parler pour te vider mais aussi pour prévenir d’autres mamans, le mien aussi a souvent des infections à l’oeil et tout comme toi j’ai réutilisé un produit qui ne se conservait pas, peut être le même vu que je suis en Espagne et que le nom est différent, bref heureusement je voyais le docteur le jour même ! Sinon autre grosse gourde, une nuit il avait mal au dent et j’avais deux tubes de pansoral, un adulte et un enfant, ça n’a pas loupé je me suis gourée et c’est l’adulte que je lui ai donné, genre le truc bien fort ! Il a hurlé mais il n’a plus eu mal aux dents de la nuit ! Je te souhaite de retrouver la paix avec toi même au plus vite et de sécher toutes tes larmes, courage <3

    • Reply Elodie 10 mars 2016 at 22 h 39 min

      Merci pour tes mots doux, ça me réconforte. On est mamans, mais on fait des erreurs … Toutes. La remise en question est pas facile mais nécessaire !

  • Reply Sandrine 9 mars 2016 at 23 h 04 min

    Merci pour ton témoignage.
    Pense à tous les enfants que tu auras sauvé d’une (grave) infection en postant ce message :)
    Et toutes les mamans que tu soulageras du coup de ce maudit sentiment de culpabilité… Mais bon… elles trouveront bien autre chose pour culpabiliser !!

  • Reply Rachel 10 mars 2016 at 4 h 27 min

    Chacune de nous fait des erreurs. Tu es mère oui mais humaine avant tout… Et l’erreur est humaine !!

    Tu es une bonne maman n’en doute pas. Oui tu as fait une erreur mais qui n’en fait pas ?

    Ne culpabilise pas trop. Il va bien c’est le principal.

    Moi aussi j’ai fait des conneries… Courage.

  • Reply Kinoah1978 10 mars 2016 at 6 h 57 min

    Il ne faut pas culpabiliser , tu as fais ce que tu jugeais bon pour ton fils. Il n’ a rien c’est l’essentiel.

  • Reply So_Addict 10 mars 2016 at 8 h 45 min

    Coucou,
    Quand j’ai lu tes lignes j’ai grincé des dents en lisant que tu lui avait mis du collyre d’une ancienne infection. C’est vrai que celà se jette et ne se conserve surtout pas. Je suis assistante maternelle en crèche et maintenant à la maison et si tu as un soucis tu peux me demander je verrai ce que je peux faire ;-)
    Bisous

  • Reply Mimimaman 10 mars 2016 at 9 h 34 min

    Tu m’a donné des frison on fait tous des erreurs on et pas parfaite courage

  • Reply maman@home 10 mars 2016 at 10 h 21 min

    Ni mots de réconfort car en effet ça n’apaisera pas ta culpabilité ni jugement (encore moins c’est en faisant qu’on apprend) mais un grand merci de partager cette info je pense que bon nombre de parents ne le savent pas et c’est important de diffuser l’info. Je me débarrasse de tous les médocs une fois le traitement terminé, je ne garde que doliprane, advil, pivalone; les trucs de base en fait. Et donc quelle a été la réponse de ton doc quant à l’alternance doliprane, advil stp ? Et merci encore.

  • Reply Marciloux 10 mars 2016 at 12 h 58 min

    nous ne nous connaissons pas,mais votre plaidoyer m’a beaucoup touchée. Et je ne pouvais pas partager l’expérience d’une maman depuis plus de 19 ans…
    Je comprends votre culpabilité, mais vos êtes vous demandée si cette erreur n’est pas en fait une expérience qui se finit bien, et qui vous aura permis d’apprendre aujourd’hui, pour éviter une erreur médicamenteuse plus grande, à l’avenir?
    Rien n’arrive par hasard! Prenez un pas de recul, et voyez la situation: vous partagez votre expérience et en même temps vous sensibilisez tant de mamans qui le diront à leurs amies et aux papas… Calmez votre peine et réalisez que vous allez peut-etre éviter à d’autres mamans, comme à vous même, de faire de plus grosse conneries à l’avenir!
    ALLEZ, prenez votre enfant, dans les bras, expliquez lui votre erreur…et vos larmes aussi , et remerciez le de vous avoir fait grandir si vite!
    Belle continuation de vie de maman!

  • Reply amélie 10 mars 2016 at 14 h 07 min

    parce que nous sommes des mamans, et des femmes, et non pas des machines qui connaissent tout sur tout. Parce que nous prenons soin de nos enfants et qu’ils nous le rendent au quotidien, parce que chacune d’entre nous a fait des erreurs et en refera, pour tout cela, je dis : « soit fière de toi, de ta première réaction qui a été de soulager ton capitaine, soit fière de cette culpabilité qui fait de toi une excellente maman » Elle va continuer à te ronger, et je pense que rien n’y changera, c’est ça être MAMAN ! Ton capitaine a de la chance de pouvoir compter sur toi.

  • Reply Le blog d'une gauchère 10 mars 2016 at 18 h 30 min

    Tu es une maman, pas une wonder women-médecin-connaisseuse en tout, ce n’est pas grave, ton enfant va bien tout le monde n’est pas censé savoir que le collyre se périme en 1 mois maximum j’étais la première à ne pas le savoir :)

    Bisous :)

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :