VieDeMaman

Pas d’ écart d’âge idéal !

25 janvier 2017

Ce n’est un secret pour personne, nous souhaitons que notre famille grandisse un jour ou l’autre. Pas tout de suite. Mais un jour, je l’espère, nous aurons deux enfants (ou plus !) qui courrons autour de nous … A nous en faire perdre la tête !

Seulement … Le capitaine a déjà 2 ans et demi. Exactement 2 ans et 9 mois. Il est relativement près des 3 ans, l’âge moyen pour devenir grand frère dans notre société actuelle. Or, lorsqu’il fêtera ses 3 ans en avril, il n’aura pas ce statut qu’auront une grande majorité de ses copains de crèche ou de classe. Ni a trois ans et demi. Peut être pas non plus à 4 ans. Nous ne savons pas encore …

Alors, est-ce bon ou mauvais pour lui ?!

Le sujet du deuxième enfant, je l’ai déjà abordé par ici. Mais, aujourd’hui, ce dont j’aimerais parler, c’est de l’écart d’âge, et surtout de la vision qu’on peut avoir de ces familles dont les enfants ne sont pas rapprochés.

Hier, en trainant sur les réseaux sociaux, je suis tombée sur un commentaire qui m’a … blessé. Je me suis sentie en partie visée, et, clairement, j’ai eu le sentiment que nous étions catalogués.

Ecart d'âge idéal

Ce commentaire, il disait exactement que : « avec de l écart (d’âge) on est forcément obligé de mettre les autres enfants au ralenti ».

Est-ce-que nous faisons une erreur en ne lui offrant pas ce privilège avant ses trois ans ?

Pour commencer, je refuse de croire que ceci est une erreur. Parfois, les choix ne nous incombe pas et nous ne pouvons que faire avec. La vie ne nous a pas permis d’avoir d’autres enfants pour le moment, et c’est ainsi. Je pourrais pleurer sur mon sort, je ne le fais pas. Ces derniers mois, j’ai plutôt envie de croire au destin. Notre destinée est là, quelle qu’elle soit. Avec ou sans autre enfant. Avec ou sans deuxième chambre à préparer, avec ou sans nouvel allaitement. On ne choisit pas forcément. Mais par contre, on vit tout autant les remarques qui peuvent sortir de la bouche de proches ou d’inconnus.

Pour revenir à cette remarque, selon cette personne que je ne connais pas, mais qui a des enfants rapprochés – contrairement à moi -, lorsque les enfants ont un certain âge d’écart, on est forcément obligé d’en mettre au ralenti. Forcément obligé. Oui, en gros, si tu décides ou si, sans avoir le choix, tu as des enfants qui ont un certain écart d’âge, bah t’es mis dans une case. Mauvais parent. Faisant de la différence. Entre ses enfants. Mettant de côté l’un ou l’autre, les uns ou les autres. Ne prenant pas en compte la particularité de chacun.

De toute façon, c’est connu ! On ne peut pas s’occuper d’un nouveau-né aussi « facilement » lorsque son premier enfant a 5 ans, par exemple. Par contre, avec un ainé de 2 ans, c’est plus facile, ça va de soit. Celui-ci n’a pas plus de besoin qu’un enfant de 5 ans, on peut donc se permettre de .. je ne sais pas moi, de quoi ?!

Parce qu’avoir un deuxième enfant, dès lors que le premier a un certain âge, c’est ne pas savoir les gérer tous les deux.

Ne pas s’avoir s’adapter à l’un et à l’autre. Ne pas réussir à les gérer ensemble, en mettre un de côté quoi qu’il en soit. Le ralentir. Le ralentir dans ses apprentissages, dans son autonomie, … Ca ne fait pas mal, de se prendre ça ?! Vous trouvez ce jugement juste, vous ? Je demande, parce que je me sens tout de même assez concernée.

Il n'y a pas d'écart d’âge idéal

Des parents d’enfants rapprochés ont-ils des compétences spécifiques, un pouvoir magique, leur permettant de mieux savoir gérer tous leurs enfants en même temps ?!

De toute façon, moi-même je ne suis pas prête. C’est un fait. Mais alors comment pourrais-je estimer que mon petit garçon de 2 ans et demi, lui, est prêt ? N’a-t-il pas encore besoin d’une attention si particulière, si spéciale, avant de voir pénétrer dans sa vie, dans son quotidien, dans sa sphère affective à peine établie un autre petit être (aussi merveilleux soit-il !) ?

Mon petit garçon a toujours de très gros besoins. Il a besoin de moi, sa maman, de son papa. De son cadre affectif et déjà déterminé. Alors oui, j’aurais aimé avoir des enfants rapprochés. Mais plus le temps passe, plus je me dis que c’est plutôt un bien pour mon premier. Pas pour nous, ça sera surement bien difficile de retourner dans les couches, les nuits hachées, … Lorsque notre tout-petit sera grand, lorsqu’il deviendra grand frère. Mais, aujourd’hui, je trouve ça important de réfléchir par rapport à lui en premier lieu.

Et d’ailleurs, comment font les parents d’enfants rapprochés ?

Ne sont-ils pas obligés, à un moment ou à un autre, de « mettre au ralenti » (vous le comprendrez, cette expression me dérange quelque peu) leur plus grand ? Ne lui en demandons pas trop par rapport à son âge ? De grandir un peu plus vite qu’il ne l’aurait fait, s’il n’avait pas été entouré d’un nouveau membre de la famille ? Alors même que cet âge là est propice à l’apprentissage de ses émotions, à leur canalisation également ?

Parce qu’en plus de juger légèrement les capacités des parents à ne pas faire de différence entre leurs enfants … On juge aussi de la complicité que peuvent avoir ces frères et soeurs. Alors, c’est quoi ? A partir de 5 ans ? 6 ans ? Aucune complicité n’est possible ? Ca ne sert à rien d’essayer ? La complicité ne relève-t-elle pas plutôt de l’éducation apportée par les parents ? Mais aussi de la personnalité de chaque personne, de la simple affection que l’on peut porter à une personne et pas à une autre ? De ma propre histoire, personnelle, j’ai 4 frères et soeurs. Tous sont plus âgés. Entre 4 ans et demi, et 21 ans. Et pourtant, je suis très proche de mes deux frères et soeurs extrêmes. Comme des autres.

Enfin, dans l’hypothèse où mon capitaine devient grand frère a un certain âge. Alors qu’il serait « trop grand », « trop âgé » pour ça. Est-ce mauvais pour son développement ? Est-ce une forme de punition pour lui ? Est-ce-que je remplis mal mon rôle de maman ? Je pense plutôt le contraire, ce serait un sacré privilège d’avoir ce rôle de grand-frère alors que son équilibre affectif soit déjà établi, qu’il gérerait mieux ses émotions. Il serait aussi plus autonome, il aurait surement à coeur de m’aider … Ou au contraire de s’occuper seul si le dernier de la famille pleure trop !

Non, pas d'écart d’âge idéal

En fait, pour moi, ce jugement ne doit pas concernant l’enfant mais plutôt les parents.

Ce n’est pas à l’enfant de s’adapter à l’arrivée d’un nouveau né, mais aux parents de revoir leur organisation afin de ne pas léser l’un ou l’autre de leurs enfants.

Et puis, il me semble qu’il n’y a pas d’écart d’âge idéal pour avoir un deuxième enfant, ou un troisième, non ?

D’un côté, j’ai pu lire, selon Minou Azoulai, que l’écart d’âgee idéal serait de 3 à 4 ans. D’un autre côté, le renommé Marcel Rufo considère qu’il serait préférable d’attendre que le premier enfant ait entre 6 et 7 ans.

Chaque écart d’âge à ses avantages et ses inconvénients. Je pense que nous serons tous d’accord sur ce point. Par contre, si seulement on pouvait respecter chaque personne … Parce que derrière cette personne, derrière une famille, derrière une maman ou un papa, il y a toujours une histoire … Une histoire qui justifie un écart d’âge, une histoire qui justifie des enfants rapprochés. Hier, en lisant ça, je me suis sentie jugée. Sans qu’on ne connaisse notre histoire.

pas d'écart d’âge idéal

Au final, je pense qu’il n’y a pas d’écart d’âge idéal pour avoir un second enfant.

Encore une fois, chacun fait comme il peut et comme il veut. Chacun est libre de prendre ses propres décisions, et puis je pense que tout parent est aussi en capacité d’avoir sa propre réflexion afin de se demander si son enfant, son premier, est prêt pour vivre un tout nouveau rôle … Qu’on ne lui a jamais appris et, surtout sans qu’on lui demande si il souhaitait le tenir …

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply Emmanuelle Morineau 25 janvier 2017 at 9 h 02 min

    De toutes façons , et quoi qu’on en dise, avoir un deuxième (troisième ou plus) enfant, c’est d’abord un choix parental, l’aîné lui il se contenterait tout à fait d’être enfant unique, et à titre personnel j’ai trois enfants de 16, 14 et 6 ans, parce que la vie… voila ce n’est pas vraiment un choix puisque mon troisième enfant qui aurait 9 ans n’est plus là, mes loulous se chamaillent, ils rigolent ensemble, ils échangent en bien en mal, mais ils inter agissent ensemble quel que soit leur place dans la fratrie. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix en la matière.

  • Reply Je ne suis pas une poule 25 janvier 2017 at 10 h 04 min

    Ouh là la… Il n’y a pas de règles… Il n’y a que des envies et c’est très personnel comme choix! Vous faites ce que vous voulez et personne n’a à redire là dessus! Du moment que vous êtes « en paix » avec vos décisions tout ce passera pour le mieux. Perso j’ai 4 ans et demi d’écart avec ma première soeur, 6 ans et demi avec la deuxième et je ne me suis jamais sentie « ralentie ». Nous on a fait le choix d’enfants assez rapprochés ( enfin je trouve : ils auront 3 ans et demi d’écart) mais c’est plus la question de MON (grand) âge et de MA maladie de l’endomètre qui sont entrés en ligne de compte. Pas l’âge de Bébou.

  • Reply marianne 25 janvier 2017 at 10 h 22 min

    coucou!!bien sur que non il n’y a pas d’âge idéal pour faire un deuxième enfant,et encore heureux!!de toute façon il y auras toujours qql choses a redire que sa soit d’enfants rapproché ou non!!je pense que chacun vois sa vision de famille différement.les miens sont rapprocher,sa n’a pas été un choix,il est arrivé sans que nous soyons préparés!!certes nous aimons voire cette complicité de pouvoir les voirs jouer ensemble (mais aussi se chamailler lol),mais c’est pas tout les jours facile!!n’écoutez que votre coeur et faîte votre vie,selon comment vous,vous l’immaginez!!laissez ces personnes qui ne voient pas plus loin que leurs pas de porte!!

  • Reply Caro 25 janvier 2017 at 10 h 24 min

    Je ne pense pas qu’il y ai un écart d’âge idéal comme tu l’écris chacun fait comme il veut et comme il peut !
    Je suis la plus petite de ma fratrie,j’ai 4 sœurs et 1 frère … 15ans me sépare de mon frère et pourtant nous sommes vraiment très proches et ce qui n’est pas forcément le cas avec mes sœurs où il y a moins d’écart !
    De toute façon quand on est Maman il faut toujours faire comme on le sent et tant pis si ça ne plait pas aux autres, moi cest ce que je fais !

  • Reply Pinpin des bois 25 janvier 2017 at 10 h 49 min

    Mon frère et moi avons 16 ans d’écart…

    Le bon écart c’est quand le suivant se présente.
    Mes enfants ont 4 ans et demi d’écart presque 5. La grande n’est pas ralenti : elle fait des choses de grande et est contente de montrer à son frère (presque 2 ans) ce qu’elle sait faire et le lui apprendre.

  • Reply stéphanie de Stefyfamily 25 janvier 2017 at 11 h 00 min

    Ici mes filles ont 7 ans d’écart ! Sacrilège lol :p moi j’adore la grande « m’aide » beaucoup et franchement à des moments ou j’étais dépassée j’étais bien contente de l’avoir et pas d’avoir un autre petit qui a besoin d’autans d’attention :p Attention je ne juge pas les enfants rapprochés j’admire le courage de ces mamans là moi je ne l’ai pa!! :D Bon après je voudrais un 3 ème j’ai 30 ans .. donc forcément dans max 2 ans .. ma fille aura 3 ans et demi souhaitez moi bonne chance haha

  • Reply pellicule de vie 25 janvier 2017 at 11 h 30 min

    Mon grand avait 4 ans quand son premier petit frère est né. Tout simplement parce que je n’étais pas prête. Puis j’ai eu mon dernier que mon 2e avant 2 ans. J’ai moins bien gérer l’âge rapproché que éloigné! Car mon 2e était à la maison et demandait encore beaucoup mon attention. Cela a été mieux une fois qu’il a été à l’école. Tout cela pour dire que quand tu seras prête, tu le sauras. Chacun fait comme il le sqent, les parents parfait n’existent pas…

  • Reply Cyrielle 25 janvier 2017 at 12 h 34 min

    Je me suis aussi beaucoup posée la question, ma soeur et moi avons 11 ans d’écart et nous sommes seulement proches maintenant. Je ne voulais pas autant d’écart entre mes enfants. Ma fille va avoir 3 ans et le petit deuxième est en route, parce qu’on a senti qu’elle était prête à comprendre et à être grande soeur. Et que nous nous sentons enfin prêts nous aussi. Chacun son rythme :-)

  • Reply marielouloula 25 janvier 2017 at 13 h 52 min

    Je crois surtout qu’il ne faut pas parler de ce qu’on ne connait pas, et la dame derriere son commentaire ne sait pas ce que c’est d’avoir des enfants d’ages pas rapprochés ! Moi j’ai fait le choix d’avoir des enfants très rapprochés (17mois d’écart) mais jamais je n’irais donner de jugement a l’emporte piece sur les enfants non rapprochés. Je crois qu’on y trouve son compte dans les deux cas de figure ! Je t’embrasse, Marie.

  • Reply Louise 25 janvier 2017 at 14 h 14 min

    Il n’y a, bien entendu, pas d’écart d’âge idéal, chacun fait comme il le veut, ou comme il le peut. Mais je voulais commenter pour dire que je n’interprete pas de la même façon que toi les propos de cette personne. Je pense que quand elle utilise le mot « ralentir » elle parle par exemple du fait qu’un nourrisson/bébé va faire des siestes, là ou un grand de 6 ou 7 ans n’en fera plus forcément. Je pense d’ailleurs que c’est pour ça qu’elle précise « surtout pendant les vacances », là ou la sieste du bébé « empêchera » la famille de partir faire une randonnée, d’aller à la piscine… Enfin moi personnellement je le comprends comme ça, et pas dans le sens « ralentir l’ainé dans ses apprentissages ». Voilà, peut être que cela te fera voir ce commentaire autrement et attenuera ta colère!

  • Reply Rozenn S 26 janvier 2017 at 10 h 38 min

    Coucou, chacun fait comme il veut et/ou comme il peut. Pour ma part, je souhaitais avoir des enfants rapprochés parce que je suis issue d’une fratrie de 4 enfants (6 ans d »écart entre le 1er et le 4ème) et je trouvais ça génial quand j’étais petite (et encore maintenant) d’avoir des frères et soeur de « presque » mon âge lol :) … Lorsque j’ai eu ma 1ère, j’ai souhaité très vite un 2ème enfant, je pensais 2 voire 3 ans d’écart dans ma tête mais Dame Nature en a décidé autrement et il a fallu passer par la PMA pour avoir mon loulou, pourquoi on ne sait pas… moi je pense que j’avais trop de stress/pression au boulot et ça m’a bloquée… quand j’ai eu mon loulou, je n’ai jamais repris de contraceptif, au bout de 2 ans, on a essayé pour avoir un 3ème, ça ne marchait pas… je suis tombée enceinte 1 an après avoir été licenciée. Mes loulous ont donc 6 ans et 5 ans et demi d’écart (ma grande a 16 ans et calcule souvent « quand j’aurais tel âge ma petite soeur aura tel âge… », « quand je passerai le BAC, elle, elle sera en telle classe… »), Parfois je me dis que ça leur fait beaucoup d’écart, qu’elle ne pourront pas avoir la même complicité que moi avec ma soeur (nous avons à peine 2 ans d’écart)… et puis je me dis après tout si, la grande soeur sera de bons conseils pour sa petite soeur… et puis de toute façon c’est comme ça… on prend la vie comme elle vient et les autres n’ont pas à décider pour nous. Par rapport au commentaire que tu as trouvé sur le net, pour ma part, je n’ai jamais eu l’impression de mettre un des mes enfants au ralenti parce qu’il y avait plus de 2 ou 3 ans d’écart entre eux, on fait les choses autrement, c’est tout. Il ne faut pas te sentir blessée, laisse couler, chacun sa vie et ton loulou s’il est grand-frère à 6 ans, et alors, il sera un super grand-frère ;) ! Bises

  • Reply simplecommechou 26 janvier 2017 at 13 h 28 min

    Mes nièces ont 9 ans d’écart et c’est très bien comme ça.
    C’est un choix de leurs parents pour se consacrer pleinement à l’éducation de chaque enfant.
    Nos petits ont 20 mois d’écart, c’est La Vie qui a décidé ça pour nous et c’est parfait pour nous bien que très fatiguant certains jours.
    C’est bien facile de juger la vie des autres sans savoir ce par quoi ils passent.
    Je t’embrasse ma belle.

  • Reply Marie 29 janvier 2017 at 20 h 35 min

    Ça me fait penser aux discussions sur l’allaitement vs le biberon ou encore le cododo etc… Le mieux, c’est quand les parents sont prêts !
    J’ai un frère de 7 ans de plus que mois et on s’entend bien. Mon fils a 2.5 ans 1/2 et il va bientôt avoir une petite soeur. .. est-ce que je me suis posée la question de la différence d’âge ? Non…. je me suis demandée si j’arriverai à m’occuper de deux enfants et surtout sans léser le 1er !

  • Reply 5 ans entre Blue Ivy et les jumeaux de Beyoncé, c'est trop? L'écart d'âge idéal entre deux enfants n'existe pas - MEDIAVOR 5 février 2017 at 10 h 04 min

    […] idéal pour avoir un deuxième enfant, ou un troisième, non? », s’interroge cette maman sur son blog « Mum Pas Cap« . « Je m’étais toujours imaginé avoir des enfants […]

  • Reply Muriel 12 février 2017 at 20 h 35 min

    Tu as tout à fait raison, on ne choisit pas forcément et puis on fait surtout un deuxième enfant quand on en a envie. Mes filles ont presque 5 ans d’écart et c’est plutôt pas mal. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’idée que l’on ralentit le premier. De toute façon, on ne fait pas pareil car quand on a un deuxième enfant, on a déjà une expérience et chez moi, c’est presque plus la deuxième qui a suivi plutôt que la première qui a été ralenti. Bon c’est aussi un peu lié au caractère des enfants… Ma deuxième ne faisait pas de longues et nombreuses siestes !

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :