Du côté de bébé

« Non, je ne veux pas aller à l’école ! » – Sa première rentrée scolaire

5 septembre 2017

Et voilà, on y est … Mon petit capitaine a fait sa première rentrée scolaire ce matin-même.

Celui que je vois encore comme le nourrisson de 3,860 kilogrammes et 52,5 centimètres, que j’ai eu dans mes bras pour la première fois le 19 avril 2014. Celui que j’ai porté au plus près de mon coeur pendant 9 mois. Ce petit garçon que j’ai aimé depuis le premier jour, et même avant. Celui qui, aujourd’hui, a 3 ans et 4 mois, mesure 103,5 centimètres. Celui que je ne peux porter dans mes bras que 300 mètres avant d’avoir les muscles tétanisés !

Ce petit garçon très indépendant, mais qui a tout de même besoin de garder dans son champ de vision son papa et sa maman. Celui qui a du mal à aller vers les personnes qu’il ne connait pas, à trouver sa place dans un environnement qu’il ne connait pas.

Aujourd’hui, ce petit garçon a fait sa première rentrée scolaire.

Et pourtant, ça n’était pas gagné ! Depuis des mois, depuis que nous lui parlons de l’école, il refusait d’y aller. Il nous répètait sans cesse « non, pas l’école ! ». Il l’a pourtant découvert il y a quelques mois, mais qu’importe, il ne voulait pas en entendre parler. Sauf si, éventuellement, maman ou papa reste avec lui. Hahaha, comment dire … ?!

C’est comme ça, il y a des enfants qui trépignent d’aller à l’école, d’autres qui appréhendent et refusent totalement ce nouvel environnement.

Je dois bien avouer que cette affirmation, répétée à plusieurs reprises, m’a inquiété. Comment allait se passer cette rentrée ? Comment allait-il accepter de me laisser partir ? Arrêterait-il de pleurer après mon départ ? Passera-t-il une bonne journée ? Sera-t-il content d’y retourner le lendemain ? Tant de questions qui ont traversé mon esprit ces derniers temps. Des questions bien évidemment sans réponse, j’ai visualisé à peu près toutes les scènes possibles … Convaincue qu’il finirait en pleurs !

Il faut dire aussi que ses adaptations par le passé ont toujours été longues et compliquées. Des pleurs en continue chez sa première nounou, des départs déchirants à chaque fois que je le déposais à la crèche, même au bout de 10 mois de fréquentation. Pour autant, on a toujours eu des retours positifs sur ses journées. Mon petit garçon a certes du mal à s’intégrer auprès de personnes qu’il ne connait pas, il passe des journées calmes et est  très attentif et à l’école de ce qu’on peut lui dire ou demander.

Bref, ce matin, il a donc fait sa première rentrée scolaire.

Première rentrée scolaire

Sa première rentrée scolaire – 2017-2018

Et je dois avouer que je n’avais absolument pas imaginé cette journée telle qu’elle s’est déroulée !

Nous sommes allés tous les 3 à l’école, ce matin. Il a fini le chemin en courant jusqu’à l’école, nous disant « c’est là l’école, Papa, Maman ! ». Il nous a attendu devant. Puis je l’ai accompagné à l’intérieur. Dans le couloir, il était intrigué, regardait un peu partout, un sourire au coin des lèvres. L’arrivée dans sa classe s’est très bien passée. J’ai à peine eu le temps de discuter avec les maitresses et l’ATSEM qu’il me demandait de venir jouer avec lui. Je suis rester quelques temps. Je voulais faire le tour de sa salle de classe avec lui. Qu’il repère les jeux qu’il aime, et qu’il puisse prendre ses marques, doucement.

Puis, il a fallut que je parte.

C’est là que les choses se sont compliquées. Des pleurs, puis des cris, pour finir par des hurlements. Il m’a accroché comme jamais, je ne pouvais physiquement pas partir (et psychologiquement … n’en parlons pas !). Une des maitresses a essayé de m’aider, mais il aura fallut que je déplie ses doigts un à un pour partir. La porte s’est fermée derrière mon petit garçon, sous ses hurlements. Mon coeur s’est serré, bien évidemment. Les larmes ont monté. Je me suis échappée de là, j’ai eu le sentiment de prendre la fuite, clairement ! Finalement, son papa m’attendait dehors, et, grâce à ses paroles rassurantes, j’ai retenu mes larmes.

Voilà, sa première rentrée était passée. Je devais aller le chercher à 11h40.

Mais … Pourquoi ne pas rajouter une petite touche d’originalité pour ne jamais oublier cette première rentrée scolaire ?!

A 11 heures, la directrice de l’école, qui se trouve être une de ses maitresses, nous a appelé. Mon loulou avait fait une mauvaise chute dans la cour de récréation, tombant sur l’arrière du crâne. Des égratignures et une grosse bosse se sont formées en un instant. L’école a mis en place la procédure habituelle : appel au SAMU, surveillance constante de l’enfant, et appel aux parents. Je suis retournée le chercher le plus rapidement possible. J’étais impressionnée par sa bosse, je l’avoue, mais son comportement était tout à fait normal. On est finalement rentrés à la maison, annulant le retour à l’école prévu l’après-midi même.

Et avec comme consigne de le surveiller pendant 48 heures … En le réveillant tous les 3 heures la nuit pour savoir si ça allait !

J’avais misé sur l’école pour avoir un peu de temps pour me reposer … Ces deux mois à deux puis à trois m’ayant épuisé ! Finalement, qui a dit que l’école était reposant pour les parents à la maison ?!

Et vous, comment s’est passée la rentrée de vos loulous ?! Racontez-moi tout !

première rentrée scolaire petite section

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply angeliquemarquisedescouches 5 septembre 2017 at 20 h 15 min

    Ohlala quelle rentrée épique ! J’espère qu’il va bien ?

  • Reply aurelia 5 septembre 2017 at 20 h 40 min

    oh mince j’espere que ca va allait courage et des bisous guérisseurs

  • Reply mamansurlefil 5 septembre 2017 at 20 h 58 min

    Rhoo, je te jure… depuis que mon fils est entré a l’école l’année dernière, il y a toujours des imprévus… mais le tien a fait fort… allez, Ce qui est sur, c’est que les prochains jours devraient être plus sereins !

    Virginie

  • Reply Virginie Neleditesapersonne 5 septembre 2017 at 21 h 24 min

    Oula et bien pour une première…! Direct dans le bain … courage il faut le temps que tout se mette en place !! Et surtout bon courage à Nonna et bonne surveillance…

  • Reply Maryne 6 septembre 2017 at 9 h 33 min

    oh effectivement, il fait fort ! tu as du avoir peur!
    ici, la rentrée s’est bien passé, et l’adaptation avec sa nouvelle nounou aussi. apres mon fils reste tel qu’il est avec ses coleres et ses cris… pas facile à gerer!
    depuis que je suis mere, mon coeur a dû s’arreter 30 fois au bas mot. Courage pour cette fin de grossesse.

  • Reply peggyvanderhispallie 6 septembre 2017 at 16 h 25 min

    oh la rentrée pour la premiere fois c’est pas toujours facile, ça depend des enfants moi j’ai eux de la chance c’est passée comme une lettre a la poste mais bon elles ont déjà 6 et 8 ans maintenant
    courage ça va aller mieux dans quelques jours

  • Reply astuces de Bubus 8 septembre 2017 at 13 h 08 min

    oh pauvre chaton. Ici Bubus est rentré jouer direct dans la classe et quand on est parti il nous a dit « à tout à l’heure » sans même lâcher son jouet… On a eu de la chance.
    Mais bon, en tant qu’instit je peux te dire qu’il y a beaucoup d’enfant qui pleurent (voir hurlent et s’accrochent comme lui sans lâcher leurs parents) mais que durant la journée ils sont bien.
    C’est pas l’école qui ne leur plait pas, ce sont les séparations.
    (et j’ai aussi un élève de petite section qui s’était ouvert la tête la semaine de la rentrée et qui était parti avec les pompiers…)
    J’espère que les jours qui viennent la séparation sera plus facile pour lui.

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :