Côté parents

L’amour d’une mère pour son enfant.

1 octobre 2015

On m’a souvent parlé de cet amour indescriptible que peut ressentir une maman pour son enfant. Enfin, moi, c’est ce qu’on m’a dit lorsque j’étais jeune. Ce que ma maman m’a dit, plus précisément. Cet amour indescriptible, je l’ai compris réellement lorsque j’ai eu mon propre enfant, mon fils, celui pour qui je serais prête à tout faire, à tout donner.

17_0-001

L’amour d’une mère pour son enfant.

Et aujourd’hui, maman d’un petit garçon de 17 mois (mon si petiiiit bébé ! Ah non, c’est finit cette période ?), je comprends. Je comprends certains choix, je comprends certaines évidences qui se sont imposées pour cette mère envers son enfant.

Cette mère, c’est celle qui est tombée enceinte à 40 ans. Elle s’est fait poser un stérilet alors qu’elle était enceinte, mais elle ne le savait pas. Et les équipements de l’époque n’ont pas permis de le savoir. Cette mère, c’est celle qui s’est faite posée un stérilet juste à côté de son fœtus, encore si petit. Cette mère, c’est celle qui a donc porté un enfant pendant 9 mois, alors qu’elle avait un stérilet.

Cette mère, c’est aussi celle qui est allée à l’encontre de l’avis de son médecin. Celle qui n’a jamais voulu abandonner cet enfant non désiré mais déjà tant aimé. Celle qui s’est bouchée les oreilles et qui s’est mise des œillères lorsque le médecin lui parlait de tous les risques encourus, pour l’enfant et pour elle-même. Celle qui a refusé l’amniocentèse alors que cette grossesse présentait plus de 90% de risque de faire naitre un enfant handicapé. Parce qu’il suffit qu’à n’importe quel instant de la grossesse, le fœtus, l’embryon, touche le stérilet, pour que son cerveau ne se développe pas correctement.

Celle qui ne voulait pas savoir. Celle qui ne voulait pas savoir si son enfant était trisomique. Parce que cette mère, quoi qu’il en soit, elle aimait déjà son enfant. D’un amour inconditionnel. D’un amour incompréhensible pour les autres. Cette mère m’a prouvé qu’on pouvait aimer si fort. Que la différence ne changeait en rien l’amour que l’on porte à son enfant.

Cette mère, c’est cette force et ce courage de suivre son cœur, de suivre son amour, et de ne pas écouter le corps médical. Celle qui a risqué sa vie pour son enfant, car cette grossesse la mettait en danger, elle aussi. Celle qui ne voulait pas entendre parler de risque pour elle-même, celle qui n’a pas écouté lorsqu’on lui parlait d’hémorragie. Celle qui aurait donné sa vie pour son enfant …

Et aujourd’hui, je comprends à mon tour l’amour d’une mère pour son enfant.

Cette histoire, c’est la mienne à travers la tienne, maman. Merci pour ton amour, merci pour tes choix, merci de m’avoir donné la vie malgré les recommandations médicales contraires.

Et cet enfant, c’est aussi celui qui a évité deux fois dans sa vie un stérilet. La deuxième fois, c’était lors de ses 18 ans, quand sa maman voulait lui offrir LE stérilet en question en guise de symbole. Par chance, elle l’a perdu avant … ;) !

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Laura HANTZ 2 octobre 2015 at 8 h 04 min

    Coucou,

    Très bel article.
    Mon petit lion, même à 40 ans ce sera toujours mon petit bébé, même si il a déjà 4 ans et qu’il est déjà bien grand. Mon amour pour lui est plus fort que tout, je pourrais soulever des montagnes pour le protéger.

    • Reply Elodie 16 octobre 2015 at 11 h 21 min

      Merci Laura ! Oui je comprends entièrement ce que tu veux dire ! Nos bébés le resteront à vie … Pour nous !! J’ai le même sentiment que toi sur l’amour que je lui porte, je serais prête à tout pour lui !!

  • Reply Isabelle de Guinzan 2 octobre 2015 at 16 h 52 min

    Ahah j’adore l’anecdote finale ! Très bel article en tout cas. Avec le terme de ma grossesse qui approche, je commence déjà à bien comprendre de quoi tu parles ici et je sais que ce n’est pourtant qu’infime par rapport à ce qui viendra ensuite…

    • Reply Elodie 16 octobre 2015 at 11 h 21 min

      Hihi merci Isabelle ! Oh oui, tu vas voir la dose d’amour qui va se projetter en toi, c’est indescriptible ! En tout cas je te souhaite une magnifique rencontre avec ton petit garçon à venir (et dès ce soir je publie un article avec un concours, qui pourrait t’intéresser je pense ! ;)). Bisous !

  • Reply Lorelei 2 octobre 2015 at 16 h 59 min

    whaouh quelle belle histoire, et qui s’est bien terminée heureusement :)
    gros bisous

    • Reply Elodie 16 octobre 2015 at 11 h 20 min

      Merci Lorelei ! Je ne parle jamais de cette histoire habituellement, je me dévoile ! :)

  • Reply Kid Friendly 3 octobre 2015 at 9 h 39 min

    Quelle belle histoire ! Tu m’as émue <3

    • Reply Elodie 16 octobre 2015 at 11 h 19 min

      Merci Kid Friendly, c’est gentille ! <3 je n'en parle jamais de cette histoire ! Je me dévoile ici …

  • Reply ChouLLywood 23 octobre 2015 at 21 h 36 min

    Plouf, très émouvant!!!
    C’est fou comme la vie peut donner de beaux cadeaux

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :