Côté parents

Noël, sa magie, et ses traditions

22 décembre 2015

Je me souviens encore de la tradition de Noël dans notre famille, lorsque j’étais petite. Noël, cette fête familiale, pleine de vie, où, tout simplement, nous aimions vivre ces moments ensemble. Une année sur deux, environ, mon Papa n’était pas présent. Mais la magie était là, tout de même. Ma maman tient tellement à cette fête, sa préférée ! Alors, le 24, nous le passions en famille, à préparer un grand repas, que nous partagions tous ensemble, le soir. J’adorerais ça : faire les toasts, le plateau de fromage, … Les repas changeaient peu, enfin, dans mes souvenirs. Parfois, on modifiait quelques petites choses. Histoire d’épater un peu, peut être. De renouveler la féérie de nos Noëls en famille. J’ai grandit dans cette atmosphère si agréable du jour du réveillon de Noël partagé en famille.

Dans mes souvenirs lointains, lorsque j’étais petite, mes parents profitaient toujours d’un moment où nous étions occupés pour installer les cadeaux : lorsque nous étions dans la voiture, en train d’attendre pour aller à la messe de Noël, ou alors lorsque nous jouons à l’étage, dans nos chambres. Nous les découvrions alors en rentrant, ou en descendant, après avoir entendu comme un gros bruit. Malgré le fait que je n’ai plus cru au Père Noël très jeune -je remercie encore mes frères et soeurs qui ont cassé ce mythe en me montrant mes parents en train de déposer les cadeaux au pied du sapin-, j’ai toujours aimé leur envie de nous donner un peu d’innocence, par ce geste.

La soirée se déroulait toujours autour d’un repas où nous essayons de nous réunir, entre proches. Cinq frères et sœurs, la table est vite entourée ! Certaines années, l’un de nous pouvais ne pas être présent. Tel un manque. Mais nous partagions tout de même cette soirée en famille, nous contactant par téléphone, par internet, pour vivre ensemble cette si belle fête, chère à ma maman.

Les années ont passé, nous avons du nous serrer encore un peu plus, autour de cette grande table familiale. Des conjoints, puis des enfants. Une petite nièce, pour commencer. Une deuxième, trois ans plus tard. Un neveu, une nièce. Puis encore une nièce. Puis le capitaine.

DSC_0291-e1419753295696-199x300

L’année dernière, nous n’avons pas passé les fêtes de Noël dans nos familles, le capitaine étant malade.

La tradition, chez nous, c’est toujours la même. Comme quand j’étais petite. Cette tradition, c’est de faire croire que le Père Noël est passé alors que les enfants sont occupés. Les cadeaux arrivent, comme par magie. Nous essayons de le voir, dans le ciel, lui et ses rennes. Je me souviens également du jour où ma deuxième nièce avait apporté encore de la magie, à cette soirée. Elle avait imaginé, dans sa tête, le Père Noël, nous disant qu’elle le voyait dans le ciel, partir, sur son traineau ! Elle y croyait si fort !

Et les cadeaux étaient là. Le 24 au soir. Toujours. Selon les années, ils se trouvaient dans la véranda. Ou sur la terrasse. Ou encore dans le couloir. Et même dans le salon ! Puis nous partageons ces grands moments ensemble, nous découvrons ce que nous avais apporté le Père Noël, tous ensemble. Cette sensation si forte d’entendre les enfants ravis, crier de joie, s’exclamer en découvrant ce qui se cache sous le papier cadeau !

Cette magie de Noël, je la tiens de ma maman. Et même si le temps m’a manqué cette année pour la savourer, j’espère réussir à transmettre cet héritage au capitaine.

Alors, cette année encore, nous nous réunirons encore, tous ensemble, autour de cette grande table familiale. Certains manqueront. Mais, nous serons tous là, tout de même. Avec le cœur. Et nous nous serrerons, pour nous assoir autour de cette grande table familiale.

Et, comme chaque année, nous découvrirons un Père Noël généreux, qui aura déposé nos cadeaux le 24 au soir A voir si le capitaine profitera de cette tradition cette année, ou si, étant donné son jeune âge, il ne les trouvera que le 25 au matin !

Et chez vous, on offre les cadeaux de Noël le 24 au soir ou le 25 au matin ?

IMG_3104-300x300

Pour son premier Noël, c’était découverte et déballage des cadeaux le 25 au matin !

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Djahann 22 décembre 2015 at 16 h 36 min

    Chez nous aussi c’était une fête importante. Nous au contraire, la table est de plus en plus petite, car mes cousins sont rarement là (car voyageurs de l’hiver !). Mais ça se fait en plusieurs fois car nous allons chez mes beaux parents. Point d’opulence, mais de beaux moments de partage.

    • Reply Elodie 22 décembre 2015 at 21 h 48 min

      Ah oui, vous étendez la table aux cousins. Ce n’est pas le cas de mon côté, mais ça l’est du côté de chéri ! On le fait également en 2 fois. Une fois dans ma famille, une fois dans la sienne. Mais je voulais parler de ce que j’ai vécu petite ici :). C’est super que le partage soit au coeur, c’est le plus important je trouve ! Bon Noël !

  • Reply céline 23 décembre 2015 at 12 h 56 min

    Pour moi aussi la plus belle fête j aime ça mon patrimoine alsacien . ….

    • Reply Elodie 23 décembre 2015 at 13 h 26 min

      :-) c’est important !

  • Reply maman est occupée 23 décembre 2015 at 15 h 58 min

    Je retrouve un peu de mes souvenirs de Noël dans les tiens, c’est drôle.. Ici, la distribution de cadeaux a lieu le 25 matin, ce qui nous vaut un réveil matinal du coup…

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :