Côté parents

Et le deuxième enfant, c’est pour quand alors ? {Confidences}

5 décembre 2016

Le capitaine a 2 ans et 7 mois, et, bien évidemment, on nous demande assez régulièrement quand est-ce-qu’on fera notre deuxième enfant. Et oui, parce qu’à 31 mois, si t’es pas grand frère, bah c’est que tes parents ont loupé quelque chose, apparemment !

Cette question, on nous l’a encore posé aujourd’hui. Nous étions en famille lorsqu’on a croisé un collègue de PapaPapa. Il a une petite fille plus jeune que le capitaine, et nous a annoncé qu’ils attendaient leur deuxième enfant. Sans attendre, il s’est empressé de nous poser cette fameuse question. Et alors, c’est pour quand, le deuxième chez vous ?!

Nous nous sommes regardés avec PapaPapa, et on s’est tout de suite senti gênés. Et oui, à mon sens, poser cette question c’est rentrer dans l’intimité du couple. D’abord, simplement car ils ne connaissent pas notre vécu ni notre histoire. Et si jamais nous n’arrivions pas à avoir un enfant ? Et si le temps nous rappelait chaque jour que non, ce n’est pas pour nous d’offrir un petit frère ou une petite soeur au capitaine ? Et si nous ne souhaitions pas d’autre enfant ? Si il y avait des raisons bien particulières au fait qu’aujourd’hui encore, il soit seul ?

De plus, le capitaine n’est pas malheureux. Nous lui consacrons l’entièreté de notre temps libre. Nous avons ce privilège de ne pas être pressé par le fait de devoir nous occuper d’un autre enfant. Il est heureux, nous le savons. Et nous, nous connaissons cette chance inouïe de pouvoir nous occuper que de lui. De ne porter notre attention que sur lui. De profiter de chacune de ses évolutions, sans avoir le sentiment de passer à côté de quelque chose parce qu’on doit s’occuper d’un deuxième enfant. Et puis, même si il gagne en indépendance de jour en jour, il a encore intensément besoin de nous. Je vis et j’aime ce privilège que nous avons décidé de lui accorder en attendant d’avoir un deuxième enfant.

deuxième enfant, la question

« Mon Amour »

Pourtant, si tu me suis depuis un certain temps, tu dois savoir que je souhaitais avoir des enfants rapprochés, à la base. Mais la vie en a voulu ainsi, et, en toute sincérité, je lui en suis reconnaissante. Je sais que nous aurons au moins un autre enfant, tout du moins, nous essayerons. Quand, ça c’est une autre question. De toute façon, cette question ne concerne que notre famille. Oui, notre famille, et pas notre couple, puisqu’il est impensable pour moi de ne pas inclure le capitaine dans cette décision. Et, qui sait, peut être que cela arrivera rapidement … Dans 2 mois, dans 1 an, dans 5 ans …

J’ai bien évidemment discuté de ces questionnements qui traversent mon esprit avec des copines. Des copines ayant eu des enfants (très) rapprochés et qui galèrent. Des copines qui ont eu des enfants assez éloignés en âge, et pour qui tout se passe superbement bien. Et inversement. Rien est figé, tout ceci dépend forcément de chaque personne, de chaque famille, de chaque enfant, de chaque caractère. Et, surtout, de l’éducation qu’on leur donne. Aucune différence d’âge n’est parfaite pour moi, il y a des avantages et des inconvénients à chaque moment. Non, il n’est pas malheureux sans autre enfant à la maison .Non, il ne sera pas malheureux si il devient grand frère plus grand. C’est à nous de faire en sorte que ce sentiment ne lui traverse à aucun moment l’esprit.

Je reste convaincue que mes enfants pourront très bien être complices, même si ils ont un écart d’âge assez important. Je le souhaite, et nous ferons tout notre possible avec PapaPapa pour que notre famille soit soudée. Pour que nos enfants jouent ensembles, quelle que soit la différence d’âge. Pour moi, chaque parent a les clefs en mains pour offrir à ses enfants une complicité, un sentiment de fraternité fort. Et que cette fraternité ne dépend pas d’un écart d’âge idéal …

Nous avons envie d’un deuxième enfant. Mais peut être pas tout de suite.

Enfin, l’envie de parentalité que nous avions eu tous les deux avec PapaPapa lorsqu’on a voulu le capitaine était viscérale et ne quittait ni l’un, ni l’autre. Nous voulions un enfant, nous n’attendions que ça. Ca nous a bouffé pendant pas mal de temps. Finalement, le jour où nous avons décidé de lâcher prise, de ne plus y penser, il s’est installé. Pour notre plus grand bonheur. Nous n’étions plus bouffés chaque jour par cette envie creusante, vivante, celle-ci étant ainsi satisfaite.

Nous avons envie d’un deuxième enfant. Mais l’envie n’est pas la même que pour notre premier. Notre vie n’est plus guidée par cette envie viscérale. Parce qu’on est heureux ainsi, parce qu’on aime notre vie à trois, et parce que nous ne sommes plus aussi pressés que pour le capitaine.

Nous ne savons pas de quoi sera fait notre avenir. Mais je garde en tête et dans mon coeur que notre famille n’est pas encore complète … 

Et toi, alors, quand as-tu su que c’était le moment d’avoir un deuxième enfant ?! 

le deuxième enfant c'est pour quand

« Mon amour »

Et alors le deuxième enfant ?

« Mon amour », ma canaille

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Apolline 5 décembre 2016 at 9 h 16 min

    Bonjour
    Je me retrouve dans ces mots, mon fils a 7ans et demi… et il ne se passe pas une semaine sans qu’on nous dise « faut lui faire une petite soeur » … nous avons envie d agrandir un peu la famille, il reste de la place et de l amour pour un petit deuxième. Mais les conditions ne sont pas idéales pour l accueillir… donc on attend que la situation évolue….et puis on verra…
    Bonne journée à vous 3 :)

  • Reply Maëline 5 décembre 2016 at 11 h 48 min

    On n’a pas décidé il s’est amené tout seul. Et comme tu le sais j’aurais à posteriori préféré un peu plus d’écart. et en même temps ça n’aurait pas été LUI. enfin bref on le sent je pense quand c’est le moment ;)

  • Reply Marie Kléber 5 décembre 2016 at 12 h 15 min

    Tout le monde pose cette question, et je la trouve assez déplacée aussi. Car cela ne regarde que le couple, la famille. Et non le reste du monde. Surtout que comme tu le dis, il y a de nombreux facteurs qui rentrent en ligne de compte et qui n’appartiennent qu’à nous.
    Etant maman solo, on ne me pose pas la question de la même façon. Mais on me laisse entendre qu’un petit deuxième ce serait bien et dans pas trop longtemps surtout (comme si un enfant ça arrivait sur commande!). Et alors quand je dis que je n’en souhaite pas d’autre (moi qui rêvais c’est vrai d’une famille nombreuse!!), j’ai l’impression d’avoir dit la pire horreur du monde!
    Prenez votre temps et profitez de votre petit bout de chou au maximum. Ces moments là sont uniques et ne reviennent pas.

  • Reply ilyadesfois 5 décembre 2016 at 12 h 25 min

    Comme je me reconnais dans ton article ;) Notre fils a 22 mois, et cette question on nous la pose tellement ! comme on nous demandait -trop- souvent quand ce premier arriverait… Je trouve cela tellement personnel, maladroit comme question. Comme tu le dis, qu’en savent-ils, peut-être que l’on essaie depuis des mois et que cela nous rend malade que ce bébé ne vienne pas ? (c’est ce que j’ai répondu à ceux qui nous posaient inlassablement la question… en les rassurant que ce n’était pas le cas, mais cela avait suffit à les stopper).
    Pour l’instant on est tellement bien tous les 3, mais demain, dans 3 mois, dans un an, on verra bien !

  • Reply gwen damien matthéothélyahélyo 5 décembre 2016 at 22 h 14 min

    ici les 2 premier on 5 ans d écart et c est génial, oui en effet on me la posé aussi cette question mais avant il y avait des priorité un diplôme un CDI ….. enfin une vie stable quoi
    et quand a mon dernier et bien ce fut bébé surprise 2 mois âpres l accouchement de ma chipie et bien la ce fut le contraire bien sur les question, ho mais comment tu vas faire, il sont trop rapproché tu vas loupé des chose, il vont être des jumeaux et j en passe,
    les gens pense toujours a critiqué de toute façon alors faite comme vous avez envie, il y a que sa de vrai et franchement je préfère les 5 ans de différence que les 11 mois
    le grand frère est génial avec eux, ils ont une complicité magique
    mais maman est épuisé et ma chipie et drôlement dégourdie pour ses 2 ans, elle as pas le choix des fois que de ce débrouillé
    et je la vois pas grandir et mon dernier non plus
    enfin c est mon ressenti hein

  • Reply jenesuispasunepoule 6 décembre 2016 at 20 h 59 min

    Avec les difficultés qui sont les nôtres (FIV et compagnie) on s’est dit qu’il valait mieux ne pas trop tarder si nous voulions, un jour, un deuxième enfant. Disons que pour nous il s’agissait d’un calcule afin de pouvoir caler les opérations, les transferts d’embryons congelés, les traitements, la probabilité d’un (ou plusieurs) raté(s), notre âge, etc… Bref ça n’avait rien de romantique, mais maintenant que Bébé est bien installé dans mon ventre je ne regrette pas de ne pas avoir attendu. Après c’est un choix très personnel et il n’a pas à être discuté. Chacun fait ce qu’il veut (peut?) nan mais!

  • Reply angeliquemarquisedescouches 6 décembre 2016 at 22 h 57 min

    Ici, monsieur papa aurait voulu bébé 2 tout de suite après crapulette !!! Moi j’ai ressenti cette envie en septembre, je me sentais prête…. nous avons mis 2 ans à avoir crapulette alors je me suis dit autant commencer maintenant si cela faisais pareil !!! Bon résultat nous n’avons attendus que 1 mois !!!
    Mais chacun le sent comme il veut et surtout comme il peut !!!

  • Reply juste1maman 7 décembre 2016 at 11 h 45 min

    Un deuxième enfant… Nous ne voulions pas trop d’écart non plus, et puis nous avons eu beaucoup de travaux, mon papa qui se « re »marie en juillet et je ne veux râter ce mariage pour rien au monde (alitée première grossesse dès 5 mois donc un peu d’appréhension pour la future 2e)…Tout cela fait que nous repoussons. Cela viendra, j’espère aussi vite que la première fois (aussitôt dit, aussitôt fait :) ). Mais effectivement, cette question qui revient sans cesse par la famille est quelques fois un peu pesante…

  • Reply Lapinou Family 4 janvier 2017 at 22 h 20 min

    Les gens sont tellement intrusifs… Lapinou vient d’avoir 2 ans et la question du deuxième enfant nous est souvent posée. Ça m’agace à force car comme tu dis, cette décision ne concerne que notre famille. En quoi cela regarde-t-il les autres ?

  • Reply Marie-Eve Michaud 10 janvier 2017 at 3 h 36 min

    Je suis dans la même situation. Il n’y a pas eu de soirée pendant les Fêtes où on ne nous ait pas posé la question! Quelqu’un m’a même dit: « elle a plus de 18 mois, il faut penser à en faire un autre! » Non mais, tu plaisantes! Pour qui se prenait-il pour venir me dire quand est-ce que je dois faire des enfants?

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :